Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

L'otage sud-africain Gerco van Deventer, retenu au Mali, a été libéré après six ans de captivité

Dimanche 17 Décembre 2023

Gerco van Deventer avait été capturé en Libye en novembre 2017 puis vendu au Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (JNIM) et transféré au Mali où il avait partagé une partie de sa captivité avec l'otage français Olivier Dubois. Il a été libéré samedi et transmis aux autorités algériennes à la frontière avec le Mali, selon la fondation sud-africaine Gift of the Givers qui sert de médiatrice depuis 2018.


L'otage sud-africain Gerco van Deventer va pouvoir passer Noël en famille. Il a été libéré samedi 16 décembre et transmis aux autorités algériennes à la frontière avec le Mali, selon la fondation sud-africaine Gift of the Givers qui sert de médiatrice depuis 2018. Selon elle, aucune rançon n'a été payée, rapporte notre correspondant à Johannesburg, Romain Chanson.

La libération de Gerco van Deventer met fin à plus de six ans de détention. Cet ambulancier sud-africain avait été kidnappé le 3 novembre 2017 dans le sud de la Libye avant d'être vendu au Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (Jnim), lié à al-Qaïda, et transféré dans le nord du Mali.

Le journaliste français Olivier Dubois, libéré le 20 mars 2023, avait indiqué avoir passé un peu plus d'un an et demi de captivité avec Gerco van Deventer dans le désert malien.

Contactée par RFI, la femme de Gerco van Deventer, Shereen, dit toujours attendre une preuve concrète de sa libération. Côté sud-africain, les autorités n'ont pas encore réagi malgré nos multiples relances.
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.