Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Report de la rentrée à l'UGB : la CESL indexe " la mauvaise gestion" de Pape Ibrahima FAYE

Vendredi 1 Octobre 2021

La coordination des étudiants de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis ne digère pas la raison fournie au report de la rentrée universitaire initialement prévue le 04 octobre 2021. Pour eux, la dette de 2 milliards 500 millions que le Centre Régional des Œuvres universitaires de Saint-Louis (Crous) a contractée à l’endroit de ses repreneurs n’en est point la véritable cause de l’ouverture désormais annoncée le 18 octobre. Un décalage qui, assurent-ils aura des répercussions néfastes sur le calendrier académique.

« Depuis son accession à la tête du Crous, Papa Ibrahima FAYE n’a su fournir aucun effort allant dans le sens d’améliorer les conditions de vie des étudiants », ont-ils déclaré lors d’un entretien avec Mirroironline. En croire les membres de la CESL, l’avènement de M. FAYE a occasionné « la détérioration des conditions sociales ». 

« Nous pouvions accepter que l’UGB ne puisse ouvrir ses portes à cause de travaux (…) Pendant 2 mois, il avait tout le temps pour apporter une solution à cette situation », ont-ils déclaré.  « C’est un manque de respect notoire à l’égard des étudiants », estime Abdou GUEYE.

« Il passe son temps à faire de la politique et à s’adonner à des embauches. Nous tenons à informer les différents acteurs de l’Université que le directeur du Crous ne se préoccupe pas de l’avenir des étudiants », ajoute Abou Issa DIOP.

NDARINFO.COM