Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Repose en paix Pape Bakary NDIAYE. Par Abdoulaye DIEYE

Dimanche 20 Octobre 2019

Le jeudi 17 octobre 2019 était un jour férié. Travailler un jour férié, à 20heures, réparant les projecteurs ou pylônes d’un stade ? Pourquoi à cette heure ? Dans quelle condition exécuter un tel travail ? Est-ce que la sécurité de l’équipe était garantie à cette altitude ? Comment peut-on faire travailler deux jeunes dans ces conditions extrêmes ? La vie humaine n’est-elle pas plus importante que tout ? Comment peut-on cautionner certaines prises de risque ? Que s’est-il passé ? Qui est responsable de quoi ? L’enquête qui est ouverte et qui s’accélérera sans doute, devra nous édifier. Et sa famille ? Et sa maman qui était tout pour lui ? Et sa jeune épouse ? Et son enfant qui est encore un bébé ? La mairie de Saint-Louis qui était son employeur prendra certainement le soin d’assister sa famille comme il se doit.


À DIEU SWT nous appartenons, à lui nous retournerons. Papa Bakary NDIAYE est parti. Un jeune qui avait beaucoup de qualités humaines, une personne qui était d’une humanité sans commune mesure. Il aimait sa famille, était très fidèle en amitié, et était au service de sa communauté. Le mouvement associatif et l’ASC Yoon Wi de Sindoné peuvent en témoigner.


Pape était aussi une personne courageuse et honnête, qui, dans l’honneur, assumait pleinement ses responsabilités de fils, de frère, de mari et de papa. Il a exercé deux professions à la fois, pour gagner honnêtement sa vie et subvenir dignement aux besoins de sa famille.

Sans repos, il travaillait du lundi au vendredi pour la mairie de Saint-Louis, et il travaillait encore le samedi et le dimanche dans un autre cadre. Parallèlement, il exerçait ses activités d’élevage et son petit commerce.


Pape était fidèle et loyal en amitié. Il a plusieurs fois permis à de vieilles connaissances de se retrouver et de renouer les liens amicaux et fraternels. Il avait donné à son fils ainé, qui n’a malheureusement pas vécu longtemps, le nom d’un de ses amis.

Il a donné quelques années plus tard le même nom à son nouvel enfant qui est aujourd’hui orphelin d’un père bienveillant, honnête et travailleur.


Une pensée à sa maman qui ne reverra plus son fils qui était parti travailler. Une pensée à sa jeune épouse qui ne reverra plus son mari qui était sorti de la maison pour aller gagner honnêtement sa vie. Une pensée à son enfant qui grandira In Shaa ALLAH sans son papa qui pourtant n’était parti que pour aller chercher de quoi l’éduquer au mieux. Mais que s’est-il passé ce jeudi 27 octobre 2019 ?

Au-delà de l’émotion, de la consternation collective et de la résignation, au-delà du fatalisme caractérisant notre société et qui veut que l’on considère que ce qui doit arriver arrivera, que tout dans la vie suit une marche inéluctable, il est nécessaire de se poser des questions sur ce qui s’est passé ce soir-là. Que s’est-il passé ce jeudi 17 octobre au stade Mawade Wade de Saint-Louis?

Le jeudi 17 octobre 2019 était un jour férié. Travailler un jour férié, à 20heures, réparant les projecteurs ou pylônes d’un stade ? Pourquoi à cette heure ? Dans quelle condition exécuter un tel travail ? Est-ce que la sécurité de l’équipe était garantie à cette altitude ? Comment peut-on faire travailler deux jeunes dans ces conditions extrêmes ? La vie humaine n’est-elle pas plus importante que tout ? Comment peut-on cautionner certaines prises de risque ? Que s’est-il passé ? Qui est responsable de quoi ? L’enquête qui est ouverte et qui s’accélérera sans doute, devra nous édifier. Et sa famille ? Et sa maman qui était tout pour lui ? Et sa jeune épouse ? Et son enfant qui est encore un bébé ? La mairie de Saint-Louis qui était son employeur prendra certainement le soin d’assister sa famille comme il se doit.

A son collègue de travail admis aux urgences de l’hôpital de Saint-Louis, nous souhaitons bonne guérison.

Repose en paix Pape Bakary NDIAYE ou « Keuz » comme aimaient t’appeler affectueusement tes amis, qu’ALLAH SWT t’élève au rang des saints.

Abdoulaye DIEYE
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par "Domou Ndar" le 20/10/2019 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pertinent et Fidèle ! MERCI !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.