Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Brèche sur le fleuve de Saint-Louis : Les «Gandiol-Gandiol» pour une amorce de solutions

Mardi 30 Janvier 2018

La Convention des Gandiol-Gandiol a décidé de plaider la cause de son territoire situé à 18 kilomètres au Sud de la commune de Saint-Louis. Elle a tenu un point de presse à Dakar samedi dernier pour sensibiliser l’opinion et mobiliser l’ensemble des forces vives du Gandiol sur l’élargissement de la brèche creusée en 2003 en aval de Saint-Louis et qui perturbe tous les écosystèmes du milieu avec des conséquences aujourd’hui difficiles à gérer pour les populations résidentes au Gandiol.


Tout est parti de la solution jugée durable aux récurrents problèmes d’inondations de la ville de Saint-Louis.
Les autorités de l’époque avaient jugé judicieux de creuser une brèche de 100 mètres de long sur quatre mètres de large en aval de la ville afin de permettre aux eaux du fleuve de se déverser dans la mer.

Aujourd’hui, la brèche s’est élargie en amont vers l’ancienne embouchure à une vitesse inattendue pour atteindre 19 kilomètres à cause de la pression combinée des eaux du fleuve et de la mer.

Une situation qui a fini par créer une véritable psychose chez les populations « Gandiolaises », qui ont assisté, impuissantes, à la disparition de villages comme Doune Baba Dièye et la destruction de la mangrove qui servait de refuge et de lieu de reproduction aux poissons, tortues et à plusieurs espèces d’oiseaux. Ce n’est pas tout.

D’autres impacts s’y sont greffés comme la remontée de la nappe d’eau douce qui a cédé la place à une eau de plus en plus salée, la salinisation des sols qui est une sérieuse menace sur l’avenir de la culture maraîchère, la perte de moyens de subsistance des jeunes actifs de la zone, …et la fermeture de plusieurs installations hôtelières se trouvant à l’époque sur la langue de barbarie au Gandiol.
 
Un ensemble de problèmes sur lesquels se sont fondés les membres de la Convention, à travers les plaidoyers de son coordonnateur El Hadj Ndiogou Diop, du Professeur Sidi Fakha Diop et de Moussa Niang, pour tenter de convaincre leur auditoire sur le bien-fondé de la cause. Des problèmes, insistent-ils, qui ont des solutions et que les autorités de l’Etat doivent prendre en charge.

La Convention des Gandiol-Gandiol compte organiser un séminaire sur la brèche et ses conséquences sur les populations du Gandiol au courant de l’année 2018, mettre en ligne leur site internet www.gandiol-gandiol.org, contribuer aux différents projets de construction de salles de classe dans les différents villages, accompagner des associations de développement local.

LESOLEIL

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par WaaNdar le 30/01/2018 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils dormaient depuis 2003 les Gandiol-Gandiols?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.