Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

CONTRE L'INTRODUCTION DES FORCES DE L'ORDRE DANS L'UNIVERSITÉ ALIOUNE DIOP DE BAMBEY : Les étudiants de l'UGB en fronde ...

Jeudi 16 Décembre 2021

La façade de l'Université Gaston Berger de Saint-Louis a été le théâtre ce mercredi 15 décembre, d'affrontements entre étudiants et forces de l'ordre. Sur place, les étudiants ont barré la Route Nationale No.2 dans la matinée pour fustiger l'introduction des forces de l'ordre au niveau de l'Université Alioune Diop de Bambey. Ces affrontements ont fait par la suite trois blessés du côté des étudiants de Sanar.


En revanche, ces derniers ont à leur tour également séquestré un agent infiltré de la Brigade de Recherche de la Gendarmerie de Saint-Louis avant de le libérer plus tard. Regroupés au sein de la Coordination des étudiants de Saint-Louis (Cesl), ces étudiants en colère exigent le retrait immédiat des forces de l'ordre au niveau de l'Université de Bambey sans quoi ils useront de tous les moyens nécessaires pour obtenir gain de cause.

Le Président de Séance de la Coordination des étudiants de Saint-Louis, Djiby Diène et ses camarades ont fait face à la presse, au termes de leur mouvement d'humeur.

"Nous nous sommes déplacés à Bambey pour rencontrer les représentants d'étudiants de cette université. Nous les avons conseillé de négocier avec leur autorité. Mais il est malheureux de voir le Recteur faire entrer les forces de l'ordre dans le campus social.  La Coordination des étudiants de Saint-Louis trouve cela inadmissible. C'est ce qui justifie notre descente sur la route nationale no.2 pour montrer notre stricte désaccord et aussi manifester notre sentiment de solidarité envers nos camarades de l'Université de Bambey qui nous ont toujours assistés lorsque notre Coordination est dans le besoin", a expliqué Djiby Diène.

Ces étudiants de Saint-Louis demandent au Chef de l'État Macky Sall d'ordonner au Ministre de l'Intérieur de retirer les forces de l'ordre le plus rapidement possible, à défaut, ils passeront à la vitesse supérieure. Selon toujours ces pensionnaires de Sanar, la Coordination des étudiants de l'Université de Bambey est dans ses droits de demander à ce que lumière soit faite sur le décès du camarade Alioune Badara Ndiaye, décédé à la suite d'une intoxication alimentaire.

Une situation qui rappelle aussi la crise universitaire qui avait value la mort de l'étudiant Mouhamadou Fallou Sène de l'UGB après que des forces de l'ordre soient entrées dans le campus social.

NDARINFO.COM