Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Grève illimitée à l’UGB : Le Rectorat promet "d’assurer la continuité des enseignements"

Mercredi 20 Avril 2022

Grève illimitée à l’UGB : Le Rectorat promet "d’assurer la continuité des enseignements"
Le Recteur de l'Université Gaston Berger de Saint-Louis a fait face à la presse ce mardi suite aux grèves répétitives décrétées par la Coordination des étudiants. Selon le Pr Ousmane Thiaré, l'Assemblée de l'Université ne reconnait pas cette structure parce qu’elle n'a pas de statut légal. 

Selon le Recteur, ces étudiants justifient cette grève comme la réponse à la non satisfaction de leur plateforme articulée autour des points relatifs aux infrastructures pédagogiques, au paiement des bourses d’études et à l’amélioration de la fourniture en eau du campus social. 

Lesquels points viennent s'ajouter aux quatre premiers points mentionnés dans le protocole d'accord signé auparavant entre les autorités universitaires et les étudiants en présence du Gouverneur de Saint-Louis. 

Ces revendications nouvelles, a-t-il poursuivi, sont totalement en déphasage avec les points inscrits dans le protocole d’accord. Ces derniers portent essentiellement sur l’assainissement du campus social dont les travaux suivent correctement leurs cours et doivent se terminer en octobre 2022 ; sur l’amélioration de la fourniture en eau du campus. 

La question relative à l’extension du réseau Wifi au campus social a été également évoquée par le Recteur qui a tenu à préciser que le marché a été attribué et les travaux vont démarrer incessamment pour une durée de 4 mois. Concernant la reprise de la voirie interne, le Pr Ousmane Thiaré a soutenu que les travaux ont repris depuis le 17 Mars dernier et doivent se terminer au mois de juin 2022. 


Il a ainsi déploré la récurrence des mouvements d’humeur des étudiants de Sanar ces dernières années qui, malgré la mobilisation et l’engagement des personnels enseignants et administratifs, contribuent fortement à la désarticulation des années pédagogiques et au dérèglement du calendrier académique. Mais il a fait part de l'engagement de l'UGB à assurer la continuité des enseignements.


NdarINFO.COM