Connectez-vous
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM NDARINFO.COM
NDARINFO.COM
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Assimi Goïta accuse la France d’avoir imprimé de faux billets pour nuire au Mali

Dimanche 23 Juin 2024

Dans le cadre du lancement des travaux de construction de l’université de Sikasso, du Plan national de réponse à l’insécurité alimentaire et de l’inauguration du viaduc et du stade Babemba Traoré, le Président de la Transition, SE le Colonel Assimi GOÏTA, est arrivé dans la cité du Kénédougou le samedi 22 juin 2024.

Au cours de cette visite de 24 heures, le Chef de l’État a rencontré les autorités administratives et coutumières de la région au Gouvernorat, avant de rendre visite aux sages de la ville dans leur vestibule.

À l’entame de ses propos, le Président de la Transition a rendu hommage aux figures historiques de la résistance coloniale dans la région de Sikasso, notamment Babemba et Tiéba TRAORÉ, deux personnalités historiques dont la vision continue d’inspirer les plus hautes autorités du pays.

Goïta a saisi l’occasion pour s’en prendre à la France. Il accuse Paris d’avoir imprimé de faux billets pour nuire à l’économie du Mali

Une même tactique avait été utilisée contre la Guinée en 1960, a noté le 22 juin le chef de l’État malien.

Cette démarche s’inscrit dans “trois types de terrorisme” auxquels fait face le Mali, poursuit-il.
Ce sont:
  • le terrorisme armé
  • le terrorisme médiatique (mensonges et fake news “pour nous monter les uns contre les autres”)
  • le terrorisme économique.
À titre d’exemple de ce dernier, M.Goïta est revenu sur la situation où Bamako s’est tourné vers la Guinée pour ses échanges commerciaux après l’imposition sur Bamako de sanctions par la CEDEAO en 2022. En effet, les frais portuaires pour les Maliens dans ce pays étaient trois fois plus élevés.

Enfin, le dirigeant malien a appelé à l’abandon du franc CFA, une monnaie coloniale, en faveur d’une monnaie locale.

Avec MaliWeb
 


Nouveau commentaire :
Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.