Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

BOFFA : de nouvelles interpellations pour un chef d’inculpation supplémentaire

Mardi 23 Janvier 2018

Plusieurs personnes suspectées d’être impliquées dans la tuerie de Boffa-Bayotte, survenue le 6 janvier dernier dans la zone de Ziguinchor (sud) ont été placées mardi sous mandat de dépôt par le procureur près le Tribunal de grande instance de Ziguinchor (sud), a appris l’APS de source judiciaire.
 
Ces personnes nouvellement interpellées - "entre six huit" individus, selon une source - sont poursuivies notamment pour "coups et blessures ayant entraîné la mort". 
 
S’y ajoutent quatre autres chefs d’inculpation pesant également sur eux en même temps que sur 16 autres personnes déjà placées vendredi sous mandat de dépôt, à savoir "association de malfaiteurs, assassinat, participation à un mouvement insurrectionnel et détention d’armes à feu sans autorisation".
 
Les derniers suspects en question, dont l’identité n’a pas été précisée par les enquêteurs, ont été auditionnés mardi après-midi par le procureur au Tribunal départemental de Ziguinchor, avant d’être transférés à la Maison d’arrêt et de correction (MAC) de Ziguinchor vers les coups de 19 heures par un véhicule de l’administration pénitentiaire.
 
Au total, entre 22 et 24 personnes ont été placées sous mandat dépôt et transférées à la MAC de Ziguinchor depuis l’ouverture d’une enquête sur la tuerie de Boffa, qui a fait au moins 14 morts dans une forêt classée du département de Ziguinchor. 
 
Un pool d’avocats a été commis par l’Etat pour assurer la défense des personnes placées sous mandat de dépôt.

APS


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par THYNE le 24/01/2018 08:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
UN GRAND RESPECT POUR LE TRAVAIL ACCOMPLI DE LA GENDARMERIE,ILS ONT ETE TRES EFFICACE.CES MALFAITEURS MERITENT LA PEINE MAXIMALE.

CE SONT DES BANDES DE LACHES.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.