Connectez-vous
Saint-Louis du Sénégal
NDARINFO.COM NDARINFO.COM
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Entretien téléphonique entre Goïta et Poutine à propos de la coopération bilatérale entre les deux pays

Jeudi 11 Août 2022

Entretien téléphonique entre Goïta et Poutine à propos de la coopération bilatérale entre les deux pays
 Le président de la transition malienne le colonel Assimi Goïta s’est entretenu mercredi au téléphone avec le président russe Vladimir Poutine à propos du renforcement de la coopération bilatérale entre les deux pays.

Le Colonel Goïta a déclaré, sur sa page Facebook, qu’il saluait « le précieux partenariat entre les deux pays qui respecte la souveraineté du Mali et les aspirations de son peuple », ajoutant qu’il s’était entretenu avec le président Poutine à propos du soutien russe à la transition politique au Mali.

Selon l’agence de presse russe Sputnik, le président malien de transition a exprimé sa gratitude au président Poutine pour le soutien apporté à son pays.

Les deux présidents ont également exprimé leur satisfaction quant au niveau de coopération entre les deux pays, notamment en matière de politique étrangère, y compris la coordination des positions au niveau des Nations Unies.

Les deux présidents ont également évoqué la coopération dans les domaines du commerce et de l’économie.

La Russie avait annoncé fermement son refus de voir imposé des sanctions onusiennes aux autorités de transition au moment où les pays de la communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) imposaient des sanctions économiques et financières au Mali en janvier dernier.

Lors des récentes réunions du conseil de sécurité des nations unies la Russie s’est tenue aux côtés du Mali considérant qu’il était un pays souverain.

Cette communication téléphonique, à la demande du président de la transition malienne, intervient un jour seulement après la réception par Bamako d’avions militaires de combat et du matériel militaires offerts par Moscou.

Récemment le Mali s’était rapproché de la Russie au détriment de la France dont il avait d’ailleurs expulsé l’ambassadeur, et une importante délégation du pays, dirigée par le ministre des affaires étrangères, Abdoullaye Diop, s’était rendue en mai dernier à Moscou pour demander un soutien pour le retour de la paix dans le pays.