Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

FAO - Au Sénégal, on perd 100 milliards F CFA par an, après les récoltes

Vendredi 2 Octobre 2020

Les estimations des pertes après-récolte varient entre 13 et 70% de la production. Et les filières céréalières (riz, mil…), protéagineuses (arachide, niébé) sont aussi bien affectées que les chaînes de valeurs horticoles (oignon, pomme de terre, mangue, banane…), d’élevage et de pêche par ces niveaux élevés de pertes économiques estimées à 100 milliards de FCfa chaque année.


FAO - Au Sénégal, on perd 100 milliards F CFA par an, après les récoltes
Les producteurs sont parmi les plus touchés par les répercussions négatives des pertes après-production qui sont particulièrement concentrées en amont de la chaîne d’approvisionnement dans les pays en développement, selon la Fao.

À l’échelle mondiale, la Fao estime que 14% des aliments produits sont perdus entre la récolte et la vente au détail, sans compter les quantités importantes gaspillées dans le commerce de détail et à la consommation. En Afrique subsaharienne, où de nombreux petits agriculteurs vivent avec moins de deux dollars par jour, les pertes alimentaires sont estimées à 4 milliards de dollars par an, rien que pour les céréales.

LERAL
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.