Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Hommage de l'Imam Mouhammedou Abdoulaye Cissé à Sokhna Adja Salimata Ndiaye Mama - 1er juin 1939 - 7 mars 2002

Mercredi 7 Mars 2018

Ce 7 mars 2018, enfants, famille et talibés se souviennent de leur Yayou Daara. Cette grande dame de cœur et de conviction, appelée affectueusement Yaye Adja pour certains, Sokhnassi pour d’autres ou Adja Saly. 

Elle a vécu en digne femme musulmane qui a su incarner avec rigueur et discrétion les valeurs cardinales islamiques : honnête, généreuse, sincère, humble et très respectueuse des droits des uns et des autres ... 

Musulmane dévouée et adepte de la voie tidjane, elle a incarné le rôle d’épouse modèle, et a reçu de son vivant comme après son rappel à Dieu, les ngeuram de son époux et guide spirituel Serigne El Hadj Madior CISSE (RTA).

Par ailleurs Yaye Adja était une bonne maman, éducatrice et protectrice, laissant derrière elle enfants et talibés orphelins et jusqu’à ce jour chaque parcelle de mur de sa demeure et chaque instant de notre vie nous rappelle son visage toujours rayonnant avec son sourire discret, son teint d’une noirceur d’ébène qui reflète celui de ses parents et aïeuls, je veux nommer Mama Fall Samba Cor, Madame Michelle Madiop Khary Gaye, sans oublier Aminta Khoury et Khady Khoury, Khoury Diop Boly Mbodj Madiaw Khorr et Abdoulaye Ndiaye de Yacine Abdoulaye Mar, Mbagnik ak Mamoutiam, Ndiaye Gouthia. 

Continues de reposer en paix auprès des illustres Saintes, des Sahabas, des Chouhadas et Prophètes. Amin. 

Que Le Tout Puissant déverse ses grâces infinies et sa lumière sur sa tombe bercée par l’appel des muezzins et les litanies des zikr du matin et soir et de la hadaratoul joumaa qu’elle a tant adorés ! Sigguil nga l’islam, Sigguil nga djigueen, Sigguil nga say mbok, Gaatié ngalama ! Tu nous manques Yaye Adja.

Ina Lilahi wa inna Ileyhi Rajihoun 
Fatiha et likhlas