Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

La DG du FMI appelle les pays africains à compter d’abord sur eux-mêmes

Lundi 2 Décembre 2019

La DG du FMI appelle les pays africains à compter d’abord sur eux-mêmes
La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a demandé lundi aux dirigeants africains de compter sur eux-mêmes d’abord avant de solliciter l’aide étrangère.

"Il faut compter sur vous-mêmes avant de compter sur les autres", a-t-elle déclaré à Diamniadio, à une trentaine de kilomètres de Dakar, à l’occasion d’une conférence internationale portant sur "Développement durable et la dette soutenable : le juste équilibre", à laquelle participent plusieurs chefs d’Etat africains.

Outre Macky Sall, ses homologues Patrice Talon (Bénin), Roch Marc Christian Kaboré (Burkina Faso), Alassane Outtara (Côte d’Ivoire), Mouhamadou Issoufou (Niger) participent à cette rencontre.

De même le président togolais Faure Gnassigbé était présent à cette rencontre organisée par les Nations unies et le Cercle des économistes.

Kristalina Georgieva a aussi demandé aux pays africains de gérer leur dette de manière "rigoureuse" et de veiller à sa transparence.

"Il faut que la gestion de la dette soit rigoureuse. La transparence de la dette est la meilleure amie des populations", a-t-elle dit, estimant que la dette doit être "efficiente", pour permettre aux populations de "sentir les effets de la croissance".

Le FMI est prêt à octroyer davantage de financements aux Etats africains, avec des "taux concessionnels de zéro pour cent", a par ailleurs assuré sa directrice générale, exhortant les pays africains à "veiller à l’accroissement de leurs recettes fiscales et à avoir des dépenses efficientes.

"Nous devons accroître les investissements et les dépenses sociales. Il nous faut davantage d’énergie pour atteindre l’objectif du développement", a indiqué Kristalina Georgieva.




APS


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Mahamane Cisse le 04/12/2019 20:37 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu,on laisse tous les pays africains de se développer d''eux mêmes sans aides financières, le jeu est très clair: REUSSIR OU MOURIR ( je suis Malien )

2.Posté par Tintin le 05/12/2019 09:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
dans ce cas beaucoup vont mourir !!! les aides financieres sont utiles pour se développer à condition que les projets soient bien ciblés et surtout que l'argent reçu ne soit pas dilapidé !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.