Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Lutte contre les gravats, épaves… : Le service d’hygiène annonce de lourdes sanctions

Mercredi 21 Août 2019

Lutte contre les gravats, épaves… : Le service d’hygiène annonce de lourdes sanctions
Dans le cadre de la  poursuite du plan Karangué, la sous brigade départementale  du service national d’hygiène de Dakar était dans la commune de Ngor pour une  opération anti gravats.

« La situation est critique dans la commune de Ngor, avec les gravats, les eaux de vidange, les épaves et les ferrailles. C’est pour cela, en tant que bras armé du ministère de la Santé, nous sommes venus combattre cela à Ngor et  sur tout l’étendu du département de Dakar », a déclaré Alla Ngom, chef de la sous brigade départementale de l’hygiène de Dakar.   

Dans ce sillage, M. Ngom a annoncé de lourdes sanctions contre les réfractaires : « De lourdes amendes s’abattront sur ceux qui déversent des gravats, des boues de vidange ou des épaves dans les rues. Et ces amendes sont de 200 000 F Cfa à 2 000 000, assorties de 2 mois »  de prison.

De son côté, Amadou Guèye, le  maire de la commune d’arrondissement de Ngor, s’est réjoui de la  présence du service d’hygiène dans son fief : «  je suis heureux d’avoir reçu le service d’hygiène de Dakar dans la commune d’arrondissement de Ngor afin de lutter contre l’insalubrité, et le désordre.  Ce n’est  pas la  première fois qu’ils viennent pour ces genres d’activités, mais nous sommes  derrière eux pour les accompagner dans cette lutte ».

SENEWEB
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.