Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Me Augustin Senghor à El hadji Diouf: « Qu’est ce qu’il a fait à part 2002 ? »

Vendredi 28 Avril 2017

Le président de la Fédération sénégalaise de football n’a pas sa langue dans sa poche. Me Augustin Senghor qui a déclaré sa candidature à la présidence de la Fédération sénégalaise de football, a profité de son temps d’antenne sur la RFM pour solder ses comptes avec l’ancien international sénégalais, El Hadji Diouf.


Interpellé sur le refus catégorique des anciens internationaux pour un troisième mandat, Me Augustin Senghor pense que c’est leur droit le plus absolu. « Ce sont les chartes de la démocratie », rétorque-t-il. Toutefois, il pense qu’il a le droit de se présenter et continuer son travail. « Je pense que nos compétences dépassent largement le domaine du football. Si je ne pourrai plus rien apporter au football sénégalais, je démissionnerai. Personne ne peut me contraindre à me présenter. »

Pour répondre à l’ancien attaquant des "Lions" Elh Diouf, Me Augustin s’interroge : « Qu’est-ce qu’il a fait à part 2002 ? Qu’est- ce qu’il a fait pour la nation ? Qu’est-ce qu’il a fait pour le football Sénégalais ? ».

L’avocat va plus loin: « On ne peut pas l’interdire de parler, il a le droit de dire ce qu’il pense, il a été invité à plusieurs reprises aux séances d’entrainement de l’équipe nationale. Mais le football a des statuts, on ne peut se lever un beau jour pour changer les textes ».

Par ailleurs, Me Augustin a défendu son bilan durant ses deux mandats en listant de nombreuses performances à la tête du foot sénégalais. « La petite catégorie n’a jamais fait de telles performances. Nous avons gagné des trophées internationaux et l’équipe cadette est allée jusqu’en demi-finale de la Coupe du monde pour la première fois ».


Thierno Malick Ndiaye avec RFM
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.