Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Prise en charge des zones inondables par l’Etat du Sénégal: Le PROGEP va ‘’transformer radicalement’’ le visage des communes, selon Cheikh Issa Sall

Lundi 21 Septembre 2020

Le Projet de gestion des eaux pluviales et d’adaptation aux changements climatiques (PRGEB) va ‘’transformer radicalement’’ le visage de toutes les communes où il est intervenu, s’est réjoui samedi le directeur général de l’Agence de développement municipal (ADM), Cheikh Issa Sall.


‘’Le PROGEP est un projet intégré qui va transformer radicalement le visage de toutes les communes où il va intervenir. Il va régler définitivement le drainage des eaux pluviales’’, a-t-il insisté.
 
Pour le DG de l’ADM, le PROGEP est un ‘’projet extrêmement important’’ qui fait partie des différents projets du Plan décennal de lutte contre les inondations, qui, dans sa première phase, est intervenu au niveau de Dakar et sa banlieue, à Diamniadio et à Saint-Louis.
 
‘’Nous sommes en train de formuler la deuxième phase dans laquelle nous avons prévu de sortir encore de Dakar pour aller à Thiès, Saint-Louis et à Mbour, pour compléter tout ce qui a été réalisé dans le cadre de la première phase et qui a montré des résultats appréciés de tout le monde, surtout lors des inondations de cette année’’, a promis Cheikh Issa Sall.
 
Selon lui, dans le cadre de la gestion des inondations, en plus des infrastructures de drainages des eaux pluviales, en dessous des canalisations, il y a toujours des voiries, notamment en pavée et de l’éclairage.
 
‘’Tous les espaces libérés seront transformés en espaces publics, en parcours sportifs, en petits terrains de football, d’handball, de basketball, etc. Ce qui fait qu’à la finition des travaux, partout où on est passés, que le visage de la commune concernée s’est transformé radicalement et positivement’’, a fait savoir Cheikh Issa Sall.
 
C’est pourquoi, à l’en croire, ‘’pratiquement toutes les communes du Sénégal’’ réclament l’intervention du PROGEP. Parce que, au-delà du drainage des eaux pluviales, il y a beaucoup de voiries, d’extension d’éclairage public, de réfection, d’équipements collectifs qui sont opérés dans la mise en œuvre dudit projet.
 
‘’La phase d’urgence du PROGEP va démarrer en fin octobre début novembre à Keur Massar, parce que c’est là-bas où la situation est beaucoup plus critique et c’est là-bas où également que le président de la République a décidé qu’on intervienne plus rapidement, avec une enveloppe de 30 milliards de francs CFA’’, a encore promis le DG de l’ADM.
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.