Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis - Grogne et grincements de dents à Balacoss, paralysé par la nomination du nouveau délégué de quartier..

Vendredi 22 Novembre 2013

Les constatations se soulèvent à Balacoss et la tension monte davantage après la nomination du délégué de quartier, rejetée par une grande partie des populations de cette localité. Aujourd'hui, le collectif des habitants de ce quartier de Saint-Louis justifie ses inquiétudes et indique que les bourses de sécurité familiale qui était destinée aux plus démunis sont mal partagées.


« Le délégué a mis sur la liste des personnes nanties qui vivent dans un luxe au profit des plus démunis », dénonce un des membres de ce collectif. « Il a pris des personnes qui lui sont favorables et qui ne répondent pas aux critères dégagés lors du CRD tenu à la date du 2 juillet 2013 dans la salle de conférences de la préfecture, au lancement du programme national des bourses de sécurité familiale ».

Le collectif menace de dénoncer de graves irrégularités notées à travers le partage de ces bourses et révèle déjà que l'épouse du délégué en bénéficie.

« Même le sucre qui était remis au bénéfice des populations par la Croix-Rouge a atterri entre les mains de personnes qui n'ont ni faim, ni soif au détriment d'autres qui ne parviennent pas à assurer les repas quotidiens », regrette un des habitants du quartier, lors d'un point de presse.

Ses accusations installent la division au sein du quartier et le collectif compte intensifier ses contestations avec l'organisation d'une marche pacifique pour exiger sa démission.

Par ailleurs, les membres de comité ont signalé avoir déposé des lettres auprès du Ministère des collectivités locales, du Préfet et de la présidence de la République.

Ndarinfo.com