Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

''Saint-Louis ne marche pas parce que la ville est délaissée par ses propres fils’’, déclare Adama Kane Diallo.

Dimanche 8 Juillet 2012

''Saint-Louis ne marche pas parce que la ville est délaissée par ses propres fils’’, déclare Adama Kane Diallo.
‘’Saint-Louis ne marche pas comme il faut parce que la ville est délaissée par ses propres fils. De grands sénégalais de renom sont formés à Saint-Louis et détiennent aujourd’hui de grandes sociétés. Ces derniers doivent songer à revenir et installer une structure à Saint-Louis pour créer quelques emplois. S’ils le font, la ville va décoller économiquement. Certains le font déjà comme Ababacar Sy, Amadou Diaw, le Colonel Moumar Guèye, Golbert Diagne et ces gens là, Saint-Louis doit les honorer’’, a indiqué Adama Kane Diallo, président d’une association saint-louisienne.

‘’Je félicite Aminata Guèye pour son élection ainsi que le Docteur Dia et ma sœur Fatou Thiam. Ce que nous attendons est qu’ils représentent dignement Saint-Louis au sein de l’Assemblée. C’est un devoir qu’ils doivent accomplir parce que c’est la ville qui les a choisis’’, dit-il, interrogé sur ses attentes à l’endroit des députés nouvellement élus.

Pour lui, ‘’Aminata Gueye est une jeune femme brave et qui nous inspire confiance. Nous lui demandons de défendre l’économie de la ville et défendre sa jeunesse. Je lui demande d’inciter les autorités à décentraliser les structures d’appui aux jeunes comme l’ANEJ et le FNPJ. Il ya beaucoup de jeunes saint-louisiens qui veulent mettre des choses sur pied mais ils n’ont personne pour les accompagner. Il faut aussi développer les espaces de jeunes pour qu’ils soient plus dynamiques et aptes à former la jeunesse de Ndar’’.

‘’Saint-Louis a beaucoup de ressources qui peuvent favoriser sa propre émergence. La pêche, le tourisme et l’agriculture sont des secteurs qui, bien gérés, peuvent développer notre chère ville. En plus, si ces secteurs sont valorisés, la jeunesse de la ville en bénéficiera. Nous sommes conscients de cela au sein de Jeunesse Engagés et Responsables de Saint-Louis (JERES) dont j’assume modestement la présidence’’ a-t-il dit en ajoutant que ‘’les Domou Ndar de renom comme Bougane Dany Guèye, Cheikh Amar et El Hadji Diouf doivent de reconsidérer leur ville d’origine et marquer leur présence. Qu’ils arrêtent de consacrer uniquement leurs efforts à Dakar et s’inspirer de l’exemple des fils des villes de ce pays’’.

‘’ Seuls les fils de Saint-Louis peuvent redonner à cette ville la place qu’elle mérite. Rapprochons nous de notre terroir’’, lance M. Diallo.

Cheikh Saad Bou SEYE