Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Signature d’une convention de Partenariat entre la SAED et le Projet Feed The Future Sénégal « KAWOLOR »

Samedi 27 Juillet 2019

La SAED représentée par son Directeur Général Monsieur Aboubacry SOW et National Cooperative Business Association agent de mise en œuvre  du Projet Feed The Future Sénégal « KAWOLOR » représenté par son Directeur Monsieur Karl ROSENBERG ont signé ce 23 juillet 2019 une convention de partenariat pour renforcer leur relation et leur engagement commun à améliorer les revenus et la nutrition des populations du Sénégal.

 

Cette convention confirme l’accord entre les deux parties et leur intention de coopérer pour répondre aux défis de la formation et de l’accompagnement à la mise à disposition d’aliments à haute valeur nutritive pour la prévention et la prise en charge de la malnutrition afin de réduire considérablement les carences en micronutriments et d’augmenter les proportions de la population qui adoptent les bonnes pratiques d’alimentation des cibles telles que le nourrisson et le jeune enfant.

 

La convention définit également le cadre général de collaboration et de cogestion des activités à mettre en œuvrepar la SAED et le Projet Feed The Future Sénégal « KAWOLOR » pour promouvoir le développement de l’agriculture irriguée (y compris l’horticulture) et assurer la sécurité alimentaire et le développement économique et social des collectivités territoriales et organisations partenaires de la vallée. Pour une synergie de leurs actions, la SAED et le Projet Feed The Future Sénégal « KAWOLOR » ont identifié un ensemble des domaines d’activités pour lesquels une intervention commune est souhaitée en vue d’une optimisation de leurs ressources.

 Ces actions identifiées seront exécutéessur l’étendue de leurs zones d’interventions communes : le département de Matam (Région de Matam) et les départements de Dagana et Podor (Région de Saint Louis).

 

En conséquence la Convention va appuyer les collectivités Territoriales et les populations concernées dans leurs efforts de développement intégré, à travers des activités comme :
 

• Le renforcement de capacités des organisations communautaires de base (OCB) et les Organisations Paysannes (OP) en vue de leur permettre de mieux gérer leurs activités de production ;
 
• L’appui technique aux petits exploitants et organisations de producteurs pour l’amélioration des itinéraires techniques, l’intensification et la diversification de leurs activités ;
 
• L’appui à la mise en place d’un secteur privé local fort à travers l’accès aux technologies de production et de post récolte, aux financement pour la production, le stockage/transformation et la commercialisation ; l’appui à l’expansion du système d’agents prestataires Cultivert(APC) pour soutenir les producteurs agricoles et horticoles par le développement et le renforcement des prestations au bénéfice des populations notamment l’accès aux intrants et équipements, les services de travail de sol, d’entretiens des pompes etc. ;
• L’appui à la mise en marché des produits agricoles avec la mise en relation et la contractualisation avec les acheteurs (grossistes, transformateurs, distributeurs, etc.)
• La promotion du genre : accès plus accru des femmes à la terre, aux capacités techniques et technologiques de production post récolte et de transformation des produits agricoles et horticoles.
• L’appui technique et organisationnel aux OP dans la gestion, l’entretien des aménagements Hydroagricoles, l’installation de systèmes Californien classique adapté à la zone, le renouvellement des équipements de pompage ainsi que les réhabilitations/maintenance de réseaux destinés aux exploitations agricoles ;
 

POUR RAPPEL :

Le Projet Feed The Future Sénégal « KAWOLOR » est un projet de développement agricole et nutritionnel pour la sécurité alimentaire financé par l’Agence des Etats Unis pour le Développement International (USAID) pour une durée de cinq (5) ans. Il fait partie de la deuxième phase de l’initiative « Feed the Future » qui est la stratégie globale de l’USAID de lutte contre la faim et l’insécurité alimentaire. Le projet KAWOLOR est mis en œuvre par NCBA CLUSA dans le cadre d’un consortium avec d’autres organisations reconnues à l’échelle internationale que sont : Helen Keller International (HKI) SheladiaDimagi et John Snow, Inc (JSI). Le projet s’appuie sur les leçons et réussites des projets USAID Yaajeende et SPRING pour faire passer à l’échelle  les modèles et approches d’agriculture pour la nutrition. Il s’agit d’une approche qui tente de résoudre les problèmes de technologies innovantes, de l’agriculture du secteur privé local, de gouvernance locale et d’autonomisation des femmes.
 

Le Projet Feed The Future Sénégal « KAWOLOR » intervient des huit (08) régions du Sénégal (Saint louis, Matam, Kolda, Sédhiou, Ziguinchor, Fatick, Kaolack et Kaffrine). A terme, le projet compte toucher un million cinq cent mille (1 500 000) personnes avec comme cœur de cible les enfants de moins de cinq ans les adolescents et les femmes en âge de reproduction. 
 

La SAED est la Société Nationale d’Aménagement et d’Exploitation des Terres  du Delta                                                                                                                                                                                                                                                    du Fleuve Sénégal et des Vallées du Fleuve Sénégal et de la Falémé dont la vocation est de participer à l’aménagement et à l’équipement de la Vallée du fleuve Sénégal, au développement agricole et à la préservation de l’environnement de cette zone.
 

Sa mission spécifique est de promouvoir, en rive gauche du fleuve Sénégal et de la Falémé, le développement de l’agriculture irriguée. 
 

Pour s’acquitter de cette mission, la SAED poursuit conformément à la Lettre de Politique Sectorielle de Développement de L’Agriculture (LPSDA) 2019-2023 du Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement Rural, trois (03) objectifs majeurs dont :

• L’augmentation de la production et la productivité agricoles; 
• Le renforcement du dispositif d'appui à la production agricole; 
• L’amélioration de la gouvernance du secteur agricole;

 

La Cellule Communication de la SAED

 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.