Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

​Failles du projet de dragage de la brèche : la société hollandaise « Van Oord » avait alerté

Mardi 12 Avril 2022

Malgré les 7 milliards FCFA dépensés par l’Etat du Senegal pour draguer la brèche de Saint-Louis, des pêcheurs continuent de mourir dans l’océan. Une lettre alerte du 09 juin 2020 de Mark William Reolofs, directeur de l'entreprise hollandaise « Van Oord » soumissionnaire au projet et le DAO de la DCMP du 23 juin 2020 avait pourtant dévoilent les failles dans l’appel d’offres, renseigne Dakar Time dans sa livraison de ce matin. 

Les plus grosses erreur de la DCMP ont été la proposition de «la suppression du dragage d’entretien, le dragage du chenal à une profondeur de 3,5 mètres en lieu et place de cette initiale de 4,5 mètres et la réduction du volume à draguer au niveau de la zone du chenal, indique le journal.

Aujourd’hui, le problème reste entier. La crainte est vive. La semaine dernière, deux pêcheurs y ont perdu et deux autres ont été portés disparus.


NDARINFO
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.