Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Accords de pêche entre le Sénégal et la Mauritanie : Dakar et Nouakchott dans la « phase finale »

Mercredi 20 Juin 2018

C’est ce qu’a affirmé, mercredi, le ministre sénégalais de la Pêche et de l’Économie maritime à l’issue d’une tournée dans les deux territoires. Les maires de Ndiago et de Saint-Louis, des représentants de l’administration territoriale et des acteurs locaux de la pêche ont pris part à cette visite de prospection. 

« Nous sommes dans la phase finale du projet », a affirmé Oumar GUEYE. « Notre visite augure d’une signature très prochaine », a-t-il ajouté en expliquant pour des « raisons techniques et organisationnelles » la décision de report de la signature prévu au départ en mai a été prise de commun accord. 

Il évoque désormais une éventuelle signature du document au début du mois de juillet lors du sommet de l’Union africaine qui se tiendra à Nouakchott.  Auparavant, une délégation se réunira, ce lundi 25 juin à Dakar pour peaufiner et rédiger le protocole.  

Son homologue Mauritanie a rappelé le caractère « social et politique » du protocole visant, dit-il, à « contribuer à l’approvisionnement de Saint-Louis ». Nany Ould Chrougha note que le document obéira à la « nouvelle stratégie gestion durable de la ressource » adoptée par son pays.

Le débarquement à NDIAGO toujours maintenu

Oumar GUEYE a révélé qu’en attendant la construction du port de Ndiago et d’une portion de route allant jusqu’à la frontière sénégalaise, une phase transitoire sera observée. Il a réitéré la décision du Chef de l’État Macky SALL de réaliser la route NDIAGO-Saint-Louis et d’offrir des camions frigorifiques. « Durant cette période qui sera définie par une commission technique, les pêcheurs de Guet-Ndar débarqueront à Saint-Louis », a-t-il indiqué.

Son homologue tient à rassurer que le débarquement dans cette commune frontalière « ne sera pas une contrainte pour les pêcheurs de Saint-Louis ». « Il permet un contrôle strict des quantités pêchées et définir les assortiments », a-t-il ajouté. 

>>> Suivez les explications des deux ministres ...

NDARINFO.COM