Connectez-vous
Saint-Louis du Sénégal
NDARINFO.COM NDARINFO.COM
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Alioune TINE : "Les populations de Saint-Louis doivent tirer profit des ressources naturelles"

Mardi 26 Juillet 2022

Les populations de Saint-Louis doivent tirer profit de l’exploitation des ressources halieutiques, pétrolières et gazières, a affirmé, mardi, Alioune Tine, le fondateur du think thank Afrikajom center.


Alioune TINE : "Les populations de Saint-Louis doivent tirer profit des ressources naturelles"
’’Ici à Saint-Louis, les populations ont un droit de regard sur tout ce qui touche à l’exploitation de nos ressources et doivent tirer largement profit de l’exploitation de toutes ces ressources’’, a dit M. Tine.

Il s’adressait à la presse en marge d’un forum sur le thème : ’’Parole aux communautés’’ organisé dans le cadre de la caravane ’’YOBBALU DEPUTE’’.

M. Tine évoque notamment les ressources halieutiques, pétrolières et gazières au cours de ce forum organisé en partenariat avec Oxfam. Selon lui, il faut également que ’’les populations sachent pourquoi l’émigration clandestine persiste malgré l’existence de toutes ces potentialités’’.

’’Parole aux communautés’’ est une initiative qui vise, dit-il, à promouvoir la démocratie participative, le contrôle citoyen de l’action publique et l’élargissement de l’espace civique.

Alioune Tine a fait part de l’urgence d’œuvrer pour le renforcement de la démocratie locale au Sénégal, rappelant que ’’la vie sociale, économique et politique ne se limite pas à Dakar’’. ’’Nous devons avoir le réflexe de la décentralisation, de ne pas oublier la société civile dans tout ce que nous faisons’’, a ajouté M. Tine.

D'après Aps, il a estimé qu’il faut nécessairement lutter contre les inégalités et les fractures sociales en donnant la parole à tout moment, à la société civile. Après Kolda et Saint-Louis, la caravane sera à Dakar jeudi pour donner l’opportunité, selon lui, aux candidats aux élections législatives du 31 juillet d’écouter et d’échanger avec les communautés.

Le but est d’amener les députés à avoir le réflexe de défendre au niveau de l’hémicycle, les intérêts des collectivités territoriales, a-t-il expliqué.