Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Appel à toutes les filles et à tous les fils, tous les Amis et Sympathisants de Saint-Louis

Dimanche 15 Avril 2018

C’est convaincu que tout ce qui touche Saint-Louis, vous préoccupe que, nous venons par la présente solliciter, une rencontre-partage avec votre haute autorité, à propos d’un projet de mobilisations citoyennes, sur la situation très préoccupante de notre Cité Commune.


MOTIVATIONS
 
Nous pensons en effet très fortement que ce projet devrait être l’affaire de toutes les filles et de tous les fils de Saint-Louis et qu’en conséquence une démarche inclusive et participative est vitale. 
C’est la raison pour laquelle nous avons initié cette présente démarche de sensibilisation et de partage auprès de toutes les filles et de tous les fils de Saint-Louis.
 
PROBLEMATIQUES
 
Nous avons eu à constater, en effet, qu’essentiellement, six graves maux guettent Saint-Louis, notre ville commune, nécessitant l’implication et la jonction des efforts de toutes les saint-louisiennes et de tous les saint-louisiens sans exclusive.
 
Il s’agit entre autres de :
 
- 1– l’étouffement de la ville (98 km² où vivent 201000 hts);
 
- 2 – l’avancée de la mer menaçant gravement de faire disparaître Saint-Louis ;
 
- 3 - la brèche hâtivement creusée pour sauver Saint-Louis, en réalité, conséquences des effets non encore maîtrisés du barrage de Diama , mais aussi le non dragage des deux bras du fleuve depuis plus de cinquante (50) ans ;
 
- 4 - l’extrême pauvreté sévissant à Saint-Louis ;
 
- 5 - la multitude de conflits entre les garde-côtes mauritaniens, qui, quotidiennement canardent les pêcheurs guet ndariens à la « frontière » maritime sénégaio - mauritanienne, qui, du reste, est mal délimitée ;
 
- 6 – Le gaz trouvé, aux larges de Saint-Louis, qui pourrait être une source de joies, mais, qui pourrait aussi, être source de malheurs, si une démarche d’anticipation n’est pas immédiatement initiée.
 
Déjà que la Mauritanie veut construire une base militaire et un port minéralier à Ndiago, à une dizaine de mètres de Saint-Louis, alors que les camps militaires jadis construits, sous le régime français, à Saint-Louis, sont aujourd’hui, dans une vétusté désolante, et même, seraient occupés par des civils ou des infrastructures publiques.
 
Pourtant c’est un secret de polichinelle que pour les autorités mauritaniennes, leur frontière irait jusqu’à Louga.
 
A tous ces questionnements, les saint-louisiennes et les saint-louisiens n’oppose que verbiages et critiques acerbes souvent injustifiées et toujours crypto-personnelles.
 
C’est pourquoi des citoyens de notre Cité commune, de toutes obédiences essaient de se rassembler et surtout d’agir enfin concrètement en phase avec les Autorités par des alertes.
 
En conséquence des mobilisations citoyennes devant impliquer toutes les filles, tous les fils, tous les sympathisants et amis à l’intérieur, comme à l’extérieur de Saint-Louis, en complicité agissante avec les autorités, nous semblent nécessaires et même vitales.
 
Pour la mise en œuvre et l’exécution de ce projet la présente sollicitation vous est adressée, afin d’éviter tout malentendu d’une part, et d’autre part, préparer chacune et chacun à des actions concertées et bien comprises, ayant le soutien de toutes et de tous (autorités et populations étant en communion et en bonne intelligence).
 
En espérant partager et dessiner ensemble les contours du projet, mais encore et surtout le réaliser concrètement, en bonne harmonie et avec diligence, car, il se fait vraiment tard.
 
Dans l’attente d’une bonne compréhension et l’espoir de partager les motivations profondes qui ont guidé cette démarche.
 
Sentiments distingués.
 
Le Comité d’Initiative Provisoire.
Abdoukhadre SOW