Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Cacophonie dans le Conseil municipal de Saint-Louis: nos élus auraient-ils oublié le but de leur mission ?

Dimanche 12 Juillet 2015

On aura assisté à une vraie théâtralisation ou désacralisation du Conseil municipal hier, au cours de sa seconde séance ordinaire marquée par des tiraillements et déclarations parfois surprenants d’élus à l’endroit de leurs collègues.

Les dissensions politiques ont nettement apparu dans les prises de décisions et votes, mais surtout sur les réponses, appréciations et suggestions et remarques de certains.

Le manque de coordination de la rencontre et le brouhaha qui l’a caractérisé a biaisé sa démarche. Résultat : plusieurs préoccupations importantes formulées n’ont pu être prises en charge correctement.

La montée des tensions verbales décriée par certains adjoints au maire  (en défense) révèle le niveau très bas de  compréhension de la mission qui est assignée à un conseiller municipal.

Une bombe à retardement aux conséquences désastreuses que le maire et son équipe devront désamorcer le plus vite possible.

Alors qu’un Conseiller invite l’institution à revoir  ses rapports parfois parsemés de graves fautes, un autre, visiblement  membre d'un autre parti politique, s’exclame pour contredire vertement son homologue, estimant que cette question ne doit pas être soulevée en publique. Empoignades verbales s’en suivent et paroles discourtoises, en direct sur les ondes de la radio municipale.

Par ailleurs, les points soumis au vote sont souvent accompagnés de prises de paroles improvisées d’un élu, sans aucune autorisation du maire qui préside la séance.

Les  frustrations des uns et la joie partisane des autres ont accompagné la séance jusque dans sa clôture en queue de poisson. Même l’Imam qui devait réciter la prière finale n’a pas caché son mécontentement.

Ces impressions ont été clairement perçues par le Saint-Louisien lambda qui, attentif aux délibérations, devra être très surpris de ces comportements.

La relève du niveau des Conseillers est un impératif, l’appel au civisme, à la discipline, la conscientisation de son rôle défense des intérêts du citoyen et non d’un parti.

Certains ont visiblement oublié que l’avenir et la marche de Saint-Louis reposent sur ces décisions qui y sont prises. Ils ont vraiment oublié que chaque Élu se présentera un jour devant DIEU pour s’expliquer sur ses choix.

NDARINFO