Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

ÉLABORATION DE LA NOUVELLE LETTRE DE POLITIQUE SECTORIELLE: A Saint-Louis, les acteurs de la pêche et de l’aquaculture, séduits par la démarche

Vendredi 21 Août 2015

Baye Amadou FALL, Coordonnateur de la Cellule d’Études et de Planification (CEP)
Baye Amadou FALL, Coordonnateur de la Cellule d’Études et de Planification (CEP)
Des acteurs de la pêche et de l’aquaculture de la zone nord, représentants de l’administration territoriale, de femmes transformatrices de produits halieutiques,  ont pris, vendredi, à un atelier d’élaboration de la nouvelle Lettre de Politique sectorielle de Développement des Pêches et de l’Aquaculture (LPSD/PA), initiée par le Ministère de la Pêche et de l’Économie maritime.

Une démarche participative a été adoptée par le Ministère dans l’élaboration de nouvelle réglementation, en associant les acteurs à la base.
« C’est une vision pertinente qui met en synergie tous les acteurs. Nos préoccupations ont été soigneusement prises en compte et nous espérons  que cela puisse produire des résultats satisfaits », a déclaré Moustapha DIENG, le secrétaire général du Syndicat autonome des pêcheurs du Sénégal.

En réitérant l’engagement des organisations syndicales de la pêche à oeuvrer pour l’essor de ce secteur, M. DIENG a fait part de la volonté des acteurs d’accompagner le Ministère de cette dynamique « ouverte »  et « inclusive ».

« Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de consultations nationales en vue d’échanger avec les acteurs des services publics déconcentrés et les professionnels du secteur et recueillir leur perception sur les nouvelles orientations, objectifs et stratégies sectoriels de la nouvelle Lettre de politique de développement de la Pêche et de l’Aquaculture identifiées dans la phase bilan- diagnostic », a expliqué Baye Amadou FALL, Coordonnateur de la Cellule d’Études et de Planification (CEP).

« Ces différentes rencontres permettront d’affiner la nouvelle stratégie de développement sectoriel et les priorités d’intervention locales et nationales », a rappelé M. FALL, par ailleurs coordonnateur de Projet FAO – TCP/SEN/3501 – Bilan et actualisation de la Lettre de Lettre de Politique sectorielle des Pêches et d’Aquaculture

Il faut rappeler que la lettre de Politique sectorielle des Pêches et d’Aquaculture qui décline la stratégie à suivre dans le secteur de la pêche et de l’aquaculture  pour atteindre les objectifs assignés au secteur dans le Plan Sénégal émergent, va engager le Ministère de la Pêche, le Ministère de l’Économie, des Finances et du plan ainsi que les partenaires techniques et financiers.

NDARINFO.COM


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.