Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Enfin, les sénégalais pourront avoir accès à un Internet haut débit !

Dimanche 30 Juin 2013

Enfin, les sénégalais pourront avoir accès à un Internet haut débit !
Près de 180 pays pourront bénéficier de liaison Internet très haut débit et à faible cout avec la constellation O3b. Il s’agit de milliards de personnes qui n’ont pas encore de connexion Internet haut débit, en Afrique, en Amérique Latine et au Moyen-Orient, en Asie du Sud-Est…



L’idée est de l’américain Greg Wyler. Le pionner de téléphonie mobile 3G était rendu en Rwanda où il a constaté la médiocrité du réseau de télécommunication local. Il a ainsi décidé de lancer en 2007 l’opérateur de satellites O3b Networks avec l’aide financière de grands groupes internationaux comme Google et la banque HSBC.

Mr Wyler dit vouloir ‘’ proposer de passer outre les coûteuses infrastructures au sol en plaçant en orbite autour de l’équateur une constellation de petits satellites pour servir de relais spatiaux entre les utilisateurs et la toile mondiale, à l’aide d’antennes paraboliques.’’ ‘’ Même si des satellites géostationnaires fournissent déjà Internet, leur coût d’exploitation est généralement élevé, ce qui se reflète sur la facture de l’utilisateur, et le délai d’aller-retour des signaux de transmission entre la Terre et les satellites est plus long.’’ a ajouté Greg Wyler

Les 8 premiers satellites O3b pèsent chacun 650 kilogramme et seront placés à seulement 9062 kilomètres d’altitude, comparativement à 36000 pour les satellites ‘’classiques’’. Le décollage de la fusée en orbite, depuis le centre spatial guyanais est prévu mardi le 2 juillet à 18h53 GMT.

Le réseau offrira à terme « des débits et des temps de réponse comparables à ceux de la fibre optique », indique la société Arianespace, qui mettra en orbite les quatre premiers satellites.

La connexion Internet à faible débit au Sénégal a tout le temps était déploré par les utilisateurs motivés par les avancés de la technologie. Placé au 28e rang des pays africains, le Sénégal est toujours à la traine avec une vitesse de téléchargement Internet de 1.27 Mbits au mois de mars 2013 . Les consommateurs sénégalais ont récemment été mécontents de la lenteur de la connexion Internet durant le séjour du Président Barack Obama au pays.

www.senecoplus.com