Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Fast-track, Monsieur Le Maire. Par Abdoulaye NDIAYE

Mercredi 15 Mai 2019

Nouvelle trouvaille du chef, slogan à la mode, le fast-track est sans doute devenu un tic post électoral sur les lèvres de pas mal de frimeurs qui prennent un malin plaisir à en faire un refrain, souvent mal placé, afin de répondre aux échos d’en haut. Que de snobisme !que de pédanterie !


Fast-track, Monsieur Le Maire. Par Abdoulaye NDIAYE
Qu’à cela ne tienne, cette philosophie de fast-track ne peut qu’être saluée si elle rime effectivement avec diligence dans les procédures et moins de bureaucratie et de tâtonnement.

Salutaire devrais-je dire, si elle marque la fin des lenteurs administratives et de toutes sortes, si elle permet de se hâter lentement comme dirait l’autre. Bref, ce nouvel mode de gestion devrait inspirer tous nos décideurs quelque soit la station qu’ils occupent afin « d’accélérer la cadence » pour que la notion de Sénégal émergent s’émancipe des vœux pieux et devienne une réalité tangible.


C’est dire que nous devrions surtout en faire une vive lumière pour éclairer tous ces dossiers et programmes qui trainent depuis belle lurette dans nos ministères et services.

Pour ce qui est de la commune de Saint-Louis, c’est l’occasion de saisir la balle au bond et d’imprimer un rythme fast track aux nombreux dossiers, programmes et promesses qui attendent encore. Nous osons ainsi interpeler et surtout encourager Monsieur Le Maire de la commune pour que le vent du fast track puisse souffler sur certaines préoccupations des saint -louisiens que nous sommes.

Aussi, disons-nous :

  Fast-track pour la réalisation du PDT (Programme de Développement Touristique) qui attend depuis bientôt deux décennies. En effet, initié par feu Ousmane Ndiaye, le programme a été actualisé et redimensionné par le maire Bamba Dieye qui a même organisé les premières consultations et lancé les premiers DAO. Malheureusement, depuis 2014, mis à part la route de l’hydrobase, seuls les travaux de l’église ont été entamés.


La place Faidherbe qui se trouve au cœur du programme offre depuis quelques mois un visage pitoyable, devenant une aire de repos pour chèvres en divagation. Quid de l’avenue Mermoz, de la place Pointe à Pitre, des allées piétonnes du pont Moustaph Malick Gaye et de la façade cette centaine de bâtiments à reprendre au titre du Patrimoine ? Quid de la réhabilitation du village artisanal, du bâtiment des services techniques municipaux et de la maison du Patrimoine ?


  Fast-track pour la maison de Lille dont les travaux sont à l’arrêt depuis deux ans (valable aussi pour les travaux de la grande mosquée) et que les saint-louisiens attendent avec impatience.

Fast track pour le stade Me Babacar Seye (dont les travaux ne sont certes pas du ressort de la commune).Vous nous aviez vendu le projet et nous avions applaudi à la présentation de la maquette, mais depuis ce jour, rien n’a bougé Monsieur le Maire.

Fast track pour le relogement (tant repoussé) des sinistrés de Guet Ndar qui attendent stoïquement à khar yalla les fameuses unités mobiles d’habitation. L’hivernage s’annonce et l’inquiétude grandit chez nos vaillants parents laissés à eux-mêmes.


  Fast track pour la reconstruction du marché de Sor pour lequel le conseil municipal a voté une délibération pour la mise en place d’une société de patrimoine. Vous aviez promis les travaux à travers un Partenariat Public privé, mais en attendant le marché continue à déverser son trop plein sur l’avenue au grand dam de tous.

Fast track contre l’insalubrité de la ville que vous promettiez de régler en un tour de main via le défunt et regretté « Ndar set wecc ».Aujourd’hui, nos berges sont devenues des mini mbeubeus, le ramassage des ordures cafouille (manque de logistique et agents démotivés) au moment ou de braves dames qui nettoient nos rues et avenues réclament des mois d’arriérés de salaire.

Fast track pour la réhabilitation des écoles de la commune qui croulent sous le poids de l’âge et dont certaines sont présentement fermées. Cheikh Touré, Ablaye Mbengue Khaly, Ndiawar Sarr, Dougay Cledor,Khayar Mbengue, Justin Ndiaye, Mamadou Charles Niang…attendent avec impatience Monsieur Le Maire.

Fast track pour la mise en marche de l’unité de pavage dont la seule contrepartie de la commune dépasse 50 millions. Une opportunité pour une centaine de jeunes de travailler pour leur commune. Hélas, le site est presque à l’abandon aves des toits en l’air…

Fast track enfin pour :
  • • La ferraille (du moins ce qu’il en reste) qui attend toujours d’être vendue
  • • Le transport scolaire que vous aviez promis de reprendre, ne serait-ce que pour certaines zones.
  • • L’éclairage de certaines zones qui sont dans la pénombre dès le crépuscule
  • • Le transport fluvial avec les deux bateaux taxis offerts (comme la ferraille) par le Président Wade depuis très longtemps
  • • Le démarrage du prétraitement des déchets plastiques dont le site est disponible depuis 2014
  • Fast track donc Monsieur le Maire pour la ville de Saint-Louis qui mérite un autre sort. Saint-Louis qui a tous les atouts mais qui malheureusement reste un grand cahier de doléances.
Un Saint-Louisien déçu et impatient
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par marc le 16/05/2019 10:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
fast track pour le nouveau palais de justice financé par l'union européenne ou est l'argent!!!!

2.Posté par cheikh doucouré le 16/05/2019 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ne soyez pas pressé Monsieur Ndiaye Tous vos doléances seront réglés et pour Bientot
Avec le Maire MANSOUR FAYE tout est possible pour une ville de Saint-Louis MEILLEUR

3.Posté par Tintin le 16/05/2019 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ne rêvons pas , les seules choses qui avancent sont celles payées par l'Europe , La FRance , les USA ...etc .... il y a une telle gabegie financière an niveau de l'état (dépurés , Conseil Economique et social , Haut collectivité des collectivités territoriales , nombreuses Directions...) que l'état n'a plus de moyens !!!

4.Posté par SOW le 16/05/2019 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
eh oui ,
c 'est la triste réalité .
Que les saint louisiens ouvrent les yeux pour au moins une fois .
Que de slogan mais que nada !!!!!!!!

5.Posté par suplaye le 17/05/2019 16:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
cher Abdoulaye, je suis entierement d'accord avec vous
la ville de saint louis dispose de tous les atouts pour devenir une ville moderne, mais à cause du laxisme de nos autorités nous sommes toujours à l'ere prehistorique. Autant que questions qui ne peuvent etre resolu par un maire present, une équipe municipale rigoureuse et professionnelle, mais c'est dommage que tous ces elements font defaut. esperons que le fast track ne se traduit pas à la fin par un slow track ou laxisme track.....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.