Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

GANDON : les conseillers foncent sur le foncier à 4 mois des élections. Par Nalla MBAYE

Mardi 9 Juillet 2019

GANDON : les conseillers foncent sur le foncier à 4 mois des élections. Par Nalla MBAYE
Le phénomène d'accaparement des terres reste une réalité à Gandon.En effet l'occupation à grande échelle avec la ruée des agrobusiness et la prolifération des lotissements au détriment des populations autochtones en témoignent vivement.

Hier, les conseillers municipaux de Gandon ont encore bradé plusieurs centaines d'hectares au profit des sociétés étrangères (SCI Camirose 31ha, Société indienne 250 ha, SFl Laurent 91,2 ha).

Pourtant y'a seulement deux semaines les populations de la zone en présence même de l'adjoint au maire, manifestaient contre les GDS pour cause de licenciement et non respect de convention . Quelle paradoxe ?Que nous rapportent réellement ces sociétés ?

Que renferment les conventions ? Que peut on dire sur la RSE? Nos dirigeants connaissent- ils vraiment l'enjeu et la valeur du foncier en tant que ressource ? 

Rappelons nous de la honteuse et scandaleuse déclaration de l'adjoint au maire lors d'un interview à NDARINFO : "les GDS et la SCL versent respectivement 10 et 5 millions par an à la commune"

Et pourtant des milliers d'hectares sont mis à leur disposition avec des extensions quotidiennes dans des conditions souvent opaques (absence ou non respect de convention...).

La vie des jeunes de la localité est totalement sacrifiée.Ces jeunes qui devraient bénéficier d'accompagnement,de formation et devenir de véritables entrepreneurs agricoles sont contraints d'être des ouvriers exploités par ces multinationales avec des conditions de travail extrêmement difficiles.

Après avoir épuisé, 5 ans il serait mieux de se rattraper au lieu de profiter du report des élections pour faire" fast track" sur le foncier.

Nalla Mbaye 
Fils du terroir

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.