Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Gaz et pétrole : des experts appellent à placer l’écologie au centre des préoccupations

Vendredi 26 Novembre 2021

L’écologie doit être au centre de l’exploitation du pétrole et du gaz au Sénégal, pour ainsi mieux répondre aux préoccupations liées au réchauffement climatique, ont estimé jeudi des experts, au cours d’un atelier de contribution pour une gouvernance responsable et écologiques des ressources extractives.
 
‘’Aujourd’hui, l’environnement doit occuper une place de choix, c’est-à-dire que la redevabilité de l’environnement doit être de mise’’, a affirmé Mamadou Lamine Dieng, acteur de la société civile et environnementaliste, à l’occasion de cet atelier organisé à Dakar par l’ONG Legs Africa.
 
Il a prévenu que ‘’l’exploitation de ces ressources [pétrole et gaz] aura de réelles conséquences sur notre écosystème’’.
 
Géologue et chercheur à l’Université Cheikh-Anta-Diop de Dakar (UCAD), Dr Brahim Samb, estime également que l’exploitation de ces ressources pourrait avoir des conséquences néfastes sur certaines ressources stratégiques, comme le poisson.
 
‘’Les pêcheurs sont en train de souffrir et ils vont encore souffrir beaucoup plus avec l’exploitation du pétrole. Donc, l’Etat du Sénégal doit faire de telle sorte que cette exploitation ait un impact positif sur notre écosystème et notre cadre de vie’’, a-t-il suggéré.
 
’’Nous devons aller vers des énergies moins polluantes pour sauver notre planète. Notre siècle n’est pas celui de l’exploitation du pétrole’’, a-t-il poursuivi.
 
Il a cependant précisé qu’il n’était pas opposé à l’exploitation du pétrole et du gaz au Sénégal, disant vouloir chercher à inviter les décideurs à ’’prendre en compte les conséquences de cette exploitation sur l’environnement et notre écosystème’’.
 
Selon Dr Hervé Lado, directeur régional de l’Afrique de l’Ouest et du Centre, de l’institut africain de la gouvernance des ressources naturelles, le Sénégal doit établir un lien entre le secteur pétrolier, gazier et la transition énergétique.
 
‘’Le Sénégal a une avancée considérable sur le secteur avec des projets de centrales solaires pour développer de énergies alternatives aux énergies fossiles’’, a-t-il relevé.

APS