Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Khoureychi Thiam tempère les pêcheurs

Vendredi 16 Décembre 2011

Le ministre de l’Economie Maritime était hier à Saint-Louis pour rencontrer les pêcheurs de Saint-Louis suite à leur accrochage avec les gardes côtes mauritaniens. Khoureychi Thiam a appelé tout le monde au calme et à la retenue et promet de régler le problème des licences, souvent source de conflits entre les deux parties.


Khoureychi Thiam  tempère les pêcheurs
« Le Sénégal et la Mauritanie sont des pays inséparables. Dès lors qu’ils sont inséparables, le mieux c’est qu’il y a la paix, l’amitié et la fraternité entre ces deux pays ». C’est ainsi que s’est exprimé le ministre Khouraichi Thiam, qui rencontrait hier les pêcheurs saint-louisiens. Une rencontre qui fait suite à l’accrochage des pêcheurs saint-louisiens avec les gardes côtes mauritaniens. Le bilan est d’un blessé coté sénégalais, 10 pirogues arraisonnés et 43 pêcheurs arrêtés. « Nous avons appris récemment l’événement qui s’est déroulé à Ndiago, qui pose un problème de sécurité à la Mauritanie. Car la Mauritanie n’accepte pas que des piroguiers sénégalais s’y engagent sans licence » a dit le ministre, qui ajoute « C’est arrive, ils ont arraisonné dix pirogues et nos parents, de retour à Saint-Louis, ont organisé un commando pour aller récupérer ces pirogues.

D’où cet incident. Un Sénégalais a été blessé à la cuisse et il est actuellement à l’hôpital militaire de Nouakchott. Mais ça va se régler », a indiqué Mr Thiam, qui a soutenu qu’il faut calmer le jeu. « Le Sénégal et la Mauritanie sont des pays inséparables. Dès lors qu’ils sont inséparables, le mieux c’est qu’il y ait la paix, l’amitié et la fraternité entre ces deux pays », a-t-il ajouté devant les responsables de pêcheurs saint-louisiens. Concernant les licences de pêche, le ministre promet de régler le problème pour que les pêcheurs puissent aller pêcher tranquillement et sans heurt. « Les licences vont être données très prochainement aux Saint-Louisiens.

Il faut qu’ils patientent un peu, parce qu’il y a une commission mixte qui se réunira le 20 décembre, à Nouakchott. Mais, avant cela, je vais entrer en contact avec mon homologue de la Mauritanie et nous verrons dans quelles mesures on peut faire libérer les 43 pêcheurs arrêtés et qui sont à Ndiago », a encore promis le ministre qui à lancé un appel à tous les pêcheurs afin qu’ils gardent leur sérénité. Une invite que les pêcheurs qui gardent espoir après cet entretien avec le ministre, ont promis de respecter.


Daouda SENE


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.