Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

La Senelec "gaspille 175 milliards par an", révèle Thierno Alassane SALL

Mercredi 19 Février 2020

La Senelec "gaspille 175 milliards par an", révèle Thierno Alassane SALL
L’ancien ministre de l’Energie Thierno Alassane Sall n’en finit pas de descendre la Senelec, notamment avec son mouvement politique la République des valeurs.

Sall et Cie accusent le fournisseur d’électricité de gaspiller « au moins » 175 milliards FCFA par an, à cause d’un parc de production surdimensionné et trop coûteux.

D’après eux, l’augmentation du prix du courant a été imposé par la Banque mondiale.

« Le coût de l’électricité au Sénégal est deux fois plus élevé que dans des pays comparables.

En effet, la Senelec dépense 141 FCFA pour produire un kilowatt/heure (US$ 0,24/kilowatt/heure avec un taux de change de 588 FCFA au Dollar US d’après le document officiel de la Banque mondiale) alors qu’il devrait allouer moins de 59 FCFA pour produire un kilowatt/heure.

Donc pour produire de l’électricité, la Senelec dépense 175 milliards FCFA de plus qu’elle ne devrait chaque année », expliquent les cadres du parti de Thierno Alassane Sall.

À en croire leurs analyses, la Senelec pourrait économiser au moins 25 milliards FCFA par an en améliorant ses performances techniques et commerciales pour les aligner à des standards internationaux.

Elle dépense au moins 418 milliards FCFA par an pour produire et acheter de l’énergie, informe l’Observateur.

« Cependant, pour chaque 100 kilowatt/heures d’électricité produit ou acheté, la Senelec perd 20 kilowatt/heure avant de livrer l’énergie aux portes du consommateur final bon payeur, soit 20% de pertes qui s’élèvent à 84 milliards FCFA ‘grillés’ par la Senelec chaque année. Comparativement, le Maroc perd environ 14% alors que c’est un pays plus grand et avec une topologie plus montagneuse », ont-ils conclu.
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.