NDARINFO.COM

La polémique sur l’argent recouvre dans la traque des biens mal acquis à la une

Mardi 26 Décembre 2017 - 07:39

La polémique sur les 200 milliards de francs Cfa qu’aurait recouvrés le gouvernement dans la traque des biens supposés mal acquis est un des principaux sujets abordés par les quotidiens reçus mardi à l’APS.
 
Dans une émission radio, l’ancienne Première ministre et ministre de la Justice, Aminata Touré, avait fait état de 200 milliards recouvrés par l’Etat dans le cadre de l’enrichissement illicite.
 
Le journal Vox Populi relève que le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, ‘’s’en lave les mains’’ en déclarant n’avoir pas ‘’souvenance qu’une loi de finance rectificative ait été discutée ou votée sur 200 ou 300 milliards’’.
 
Mais, selon Vox Populi, Aminata Touré ‘’persiste, signe et assume’’ et déclare : ‘’Les cris d’orfraie des clients et associés de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) et du procureur de la République peuvent continuer jusqu’au jugement dernier, ils ne m’ébranlent guère’’.
 
Dans son entretien au quotidien Enquête, Mme Touré encourage ‘’la CREI à persévérer…..’’.
 
Dans ce débat sur les montants recouvrés dans la traque des biens supposés par mal acquis, L’Observateur note que l’ancienne Première ministre ‘’ (est) seule contre tous’’. ‘’L’on s’attendait à des soutiens de taille pour s’inviter dans la polémique des 200 milliards de francs Cfa et surtout prendre la défense de Mimi Touré, mal en point à cause des sorties virulentes de l’opposition et de la société civile’’, écrit L’Obs.
 
Mais le journal constate qu’il y a un ‘’seul défenseur d’envergure’’ qui s’est avancé, le député Abdou Mbow, pour ‘’défendre mollement l’ancienne PM’’.
 
Dans cette polémique, ‘’le pouvoir se tire une balle dans le pied’’, estime Walfadjri, qui écrit : ‘’En faisant état de 200 milliards qui auraient été recouvrés par l’Etat du Sénégal dans le cadre de la traque des biens mal acquis, Aminata Touré n’a pas uniquement ouvert la boite de pandore. Elle a également créé un sacré malaise dont le régime de Macky Sall peine à se départir’’.
 
‘’Entre les démentis des +traqués+ et le +je ne suis pas au courant+ de Moustapha Niasse, il n’y a plus que la version d’Amadou Ba, ministre des Finances, qui puisse empêcher Mimi de se faire mini’’, ajoute Walf.
 
Le Soleil ouvre sur la célébration, samedi à Kolda, de la 4e Journée nationale de l’élevage et annonce une ‘’série de mesures porteuses d’espoir’’.
 
‘’Le chef de l’Etat a présidé samedi à Kolda la 4e Journée nationale de l’élevage qui portait sur le thème de la prévention contre le vol de bétail. A cette occasion, il a annoncé un certain nombre de mesures allant dans le sens de la modernisation du secteur et du renforcement de la résilience des éleveurs’’, écrit le quotidien.
 
Parmi ces mesures, le journal cite l’enveloppe d’un milliard de franc Cfa dans le cadre de l’entrepreunariat rapide, destinée à financer les femmes et les jeunes s’activant dans l’élevage, le renforcement du Fonds de développement agro-sylvo pastoral, l’exonération définitive de la TVA sur tous les investissements structurels tels que les chambres froides et les réservoirs en lait.
 
Enquête met en exergue la commercialisation de l’arachide et titre : ‘’Graines et migraines’’. Enquête, qui pose ‘’l’équation de la commercialisation’’, écrit : ‘’Plus de 3 semaines après l’ouverture de la campagne, la commercialisation de l’arachide bat de l’aile au Sénégal. Du fait d’un manque de volonté politique et d’un esprit de prédation des commerçants. Ce volet de la filière reste très aléatoire’’.
 
‘’Chaque année, se pose le même problème de l’écoulement. Sans compter la pénibilité du travail et l’augmentation constante des prix des semences et des intrants. Ce qui fait que les paysans ne savent pas toujours à quel saint se vouer’’, ajoute le journal.
 
Dans sa livraison du jour, L’As ouvre ses colonnes au président de l’Union des magistrats du Sénégal (UMS), Souleymane Téliko, qui déclare : ‘’Le système judiciaire sénégalais souffre de la grande emprise de l’Exécutif….’’.

APS


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.