Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

"Le procureur de la République est devenu un danger pour la démocratie "

Mardi 9 Février 2021

" Convoquer un député tout en ignorant les dispositions combinées des articles 61 de la Constitution et 58 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, est un acte grave posé par le procureur de la République. Et ce n’est pas la première fois". Ces propos recueillis par Seneweb sont de Thierno Bocoum, ancien parlementaire.

S'exprimant sur la convocation d'Ousmane Sonko, leader de Pastef, il soutient que " Le procureur de la République est devenu un danger pour la démocratie. Ses décisions, illégales, et sa posture de récidiviste montre qu’il préfère mettre la loi en dessous des volontés politiques de sa hiérarchie".

" Le trouble à l’ordre public devrait être opposé aux agents de l’Etat qui violent les lois et créent des situations de tensions", renchérit Thierno Bocoum selon qui, "Ousmane Sonko est un député du peuple qui a des droits consacrés dans la charte fondamentale de notre pays. C'était pour moi un devoir de lui avoir apporter, ce matin, mon soutien fraternel, amical et patriotique", conclut le président du mouvement AGIR.
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.