Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Les 350 pêcheurs refoulés de la Mauritanie "sont dans une situation irrégulière", selon le directeur des pêches

Jeudi 21 Mars 2019

Trois cent cinquante pêcheurs sénégalais ont été rapatriés de la Mauritanie lundi dernier. Selon le directeur des pêches, Mamadou Goudiaby, joint par nos confrères SeneWeb, il s'agit de personnes en situation irrégulière, qui ont été arrêtées au cours d'un contrôle de routine.

"Le Sénégal et la Mauritanie sont liés par deux contrats en matière de pêche, rappelle Goudiaby. Le premier octroie à notre pays 400 licences qui lui permettent de pêcher dans les eaux sous juridiction mauritanienne.  Le second est un contrat type d'affrètement qui concerne 120 pirogues sénégalaises. Celles-ci peuvent pêcher en Mauritanie mais sont au service des opérateurs économiques mauritaniens et doivent débarquer pour eux."

Les 350 pêcheurs expulsés ne se situent ni dans le protocole d'accord  entre la Mauritanie et le Sénégal ni dans le contrat type d'affrètement, renseigne le directeur des Pêches, qui signale qu'ils sont des employés des pirogues mauritaniennes et la réglementation interne du pays interdit d'embaucher des étrangers.


NDARINFO.COM



 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.