Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

" Les corps des quatre pêcheurs ne sont pas en état de décomposition (...) On peut les transférer sans risque", révèle un Sénégalais établi au Cap-Vert

Mercredi 16 Janvier 2019

" Les corps des quatre pêcheurs ne sont pas en état de décomposition (...) On peut les transférer sans risque", révèle un Sénégalais établi au Cap-Vert
Les représentants des familles des victimes sont attendus dans la nuit du mercredi au jeudi à Praia pour identifier les corps. Youssou Diallo, un Sénégalais établi dans la capitale cap-verdienne, joint par nos confrères de iRadio, affirme que les corps des victimes sont bien identifiables. 

« Les corps ne sont pas en état de décomposition et peuvent bel et bien être transférés. C’est la police judiciaire même qui le confirme », a-t-il confié, en insistant sur le fait qu’il n’est pas question d’enterrer les corps à Praia alors qu’on peut les transférer au Sénégal sans risque.

Pour rappel, ils étaient sept (7) pêcheurs (Mankeur Niang, Bounama Ndiaye, Mame Aya Niang, Koutaye Fall, Ibrahima Fall, Maguette Dièye et Mamadou Diop) à disparaitre avant que les corps de quatre (4) d’entre eux ne soient trouvés aux larges de l’île de Santiago, au Cap-Vert.

NDARINFO.COM
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.