Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Mahammed Boun Abdallah Dionne déçu de la suppression du poste de Premier ministre

Jeudi 25 Juillet 2019

Mahammed Boun Abdallah Dionne est éloigné du pays depuis son départ de la Primature, pour raison médicale. Même si certains rechignent encore à croire à une telle explication, plusieurs sources attestent que Dionne est bien souffrant.
 
Sa nomination comme secrétaire général de la présidence de la République du Sénégal avait suscité moult commentaires. Certains y avaient déjà vu une manière intelligente de le dégrader sans le froisser, lui qui avait été un Premier ministre si fidèle. Depuis lors, très rares sont les apparitions de Mahammed Boun Abdallah Dionne.
 
En public comme dans les rendez-vous officiels de la République. Lors de la cérémonie de remise des cahiers de doléances déjà, à l’occasion de la Fête internationale du travail, d’aucuns ne manquaient d’ailleurs pas d’épiloguer sur son absence. Lui qui avait l’habitude de s’assoir juste à côté du chef de l’Etat. Ce jour-là, c’est le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, qui lui avait ravi la vedette, aux côtés du président Macky Sall. Depuis, Dionne a complètement disparu des radars. Laissant derrière lui toutes sortes de supputations.

Ce, malgré la raison “médicale’’ avancée pour justifier son absence de plus d’un mois. Un de ses proches confirme, mais révèle à “EnQuête’’ que l’homme a été un peu déçu avec la suppression du poste de Premier ministre qu’il occupait depuis 2014.


D’ailleurs, l’un de ses plus grands pourfendeurs, Ousmane Sonko, sincèrement ou ironiquement, lui souhaitait dernièrement “un prompt rétablissement’’, en s’empressant d’ajouter que l’exPm “ne se serait vraisemblablement pas remis du coup de Jarnac constitutionnel que son “ami’’ (Macky Sall) lui a donné, malgré son ardeur et son dévouement à couvrir ses illégalités’’.

Quoi qu’il en soit, depuis sa nomination comme Sg suivie de la suppression de son poste de Pm, Mahammed Boun Abdallah Dionne n’est plus aussi présent dans l’espace public.

Tout comme dans les arcanes de l’Etat. Ses accrochages avec les adversaires politiques ont complètement disparu de la scène. Et autant les Sénégalais s’interrogent sur son absence, autant on s’interroge sur la personne qui assure son intérim

. “En fait, il n’y a pas du tout à s’inquiéter, confie cette source proche du palais. La maison présidentielle, à l’en croire, est très bien gardée par le secrétaire général adjoint de la Présidence, en l’occurrence Oumar Samba Ba’’

t. En fait, l’institution peut avoir jusqu’à trois Sga. Un qui est chargé des affaires sociales et politiques, un autre qui doit s’occuper des affaires administratives et enfin un Sga chargé affaires économiques.

Outre Oumar Samba, Dionne, en rejoignant la présidence, a emmené dans ses bagages son ancien directeur de cabinet à la Primature, Diatourou Ndiaye. Tout un staff qui va devoir, en l’absence de leur mentor, se démultiplier pour une bonne gestion des affaires sensibles de la présidence. En fait, le poste de secrétaire général est hautement stratégique. En atteste la prérogative que lui accorde la loi d’être même délégataire de la signature du chef de l’Etat. Aussi, assiste-t-il aux Conseils des ministres, aux Conseils présidentiels et aux Conseils interministériels. Il participe également aux séances de travail présidées par le président de la République.

Pour mener à bien sa mission, il dispose d’un chef de cabinet, d’un secrétariat, de chargés de missions, entre autres. “Le secrétaire général assiste, en relation avec le directeur de cabinet, le président de la République dans ses tâches de détermination et de conduite de la politique de la nation.

Il dispose, pour ce faire, d’une équipe de conseillers spéciaux et de conseillers techniques nommés par arrêté du président de la République et organisés en cellules’’, lit-on dans le décret portant fonctionnement de la présidence de la République.

DAKARMATIN
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.