Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Ndioloffène : 3 chefs de famille désemparés lancent un cri de cœur et interpellent le Chef de l'État

Dimanche 30 Janvier 2022

La peur et l'inquiétude animent ces jours-ci 23 chefs de familles du quartier Ndioloféne de Saint-Louis qui risquent de perdre leurs maisons et des terrains acquis depuis plusieurs années au détriment de la Société Pétrosen. Ces chefs de familles ont reçu des sommations de la part de l'autorité préfectorale pour quitter les lieux et en contre partie ils recevront la somme de 250 000 FCFA à titre de dommage et intérêts. Une proposition que refusent ces chefs de familles qui ont manifesté ce samedi leur désarroi et interpellé le Président de la République Macky Sall.


Ce sont en tout 23 familles du quartier de Ndioloféne qui risquent de perdre leurs maisons et des terrains qu’elles ont déjà acquis depuis plus de 20 ans à Saint-Louis au détriment de la Société Pétrosen. En effet, ces chefs de famille qui vivent dans le quartier ndiolofene ont reçu des sommations de l'autorité préfectorale pour quitter les lieux et en contrepartie ils recevront la maudite somme de 250.000 francs comme dommages et intérêts de leur départ de ce site. Une proposition qu’ils refusent catégoriquement.


"Je n'ai même pu dormir hier nuit à cause de la volonté des autorités de nous déguerpir de cet endroit au détriment de la Pétrosen. Nous sommes 23 chefs de famille au total et avons tous des actes de vente", a soutenu leur porte-parole, Babacar Fall qui déclare avoir eu leurs papiers des autorités de la commune de Saint-Louis.

A en croire toujours le porte-parole, le site en question a été occupé par des chefs de famille désireux de disposer de leurs propres maisons et qui ont réussi à mettre en valeurs leurs terrains au fil des années. Leur rêve, a-t-il poursuivi, a toujours été de pouvoir construire leur propre maison. Un rêve qui malheureusement risque de ne pas se réaliser.

D'où leur cri de cœur lancé à l'endroit du Président de la République Macky Salle chez ils sollicitent un soutien dans cette affaire. Interpellé sur la question, le Préfet du Département de Saint-Louis Modou Ndiaye révèle qu'ils en sont pour le moment à l'étape de conciliation et que beaucoup parmi ces chefs de familles auraient déjà signé un accord avec le Directeur Général de la Pétrosen.

NdarINFO