Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Nouvel avion : Macky et Marième se posent à Nouakchott

Mardi 13 Juillet 2021

Pour le vol inaugural de la Langue de Barbarie – nouvelle appellation du non moins nouvel avion de commandement – le président de la République n’a pas choisi le long courrier.
En effet, c’est la Mauritanie et Ould Ghazouani que le couple présidentiel a choisis pour tester son coucou volant arrivé récemment à Dakar. «Macky Sall, en compagnie de la Première dame Marième Sall, est arrivé, lundi soir, à Nouakchott dans le cadre d’une visite d’amitié et de travail de deux jours en Mauritanie. Le chef de l’Etat et son épouse ont été accueillis à leur arrivée à l’Aéroport International de Nouakchott – Oumtounsy, par le Président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani et la Première dame, Mariem Vadel Dah», lit-on sur la page Facebook de la Présidence de la République.
Pour rappel, au mois de mai dernier, le porte-parole du gouvernement avait créé une grosse polémique en annonçant l’achat, par l’Etat du Sénégal, d’un nouvel avion. Se retranchant derrière le secret défense, Oumar Guèye avait refusé de s’épancher sur le prix. Mais les recherches sur le prix catalogue avaient permis de savoir que l’avion avait coûté autour de 110 millions de dollars, soit environ 59 milliards de francs CFA. Pas loin du chiffre officiel, en ce sens que, le vendredi 28 mai, défendant des projets de loi visant à élargir l’octroi de la pension d’indemnité aux militaires invalides, le ministre des Finances et du Budget annonce le chiffre rond de 57 milliards. Ce qui fait bondir – entre autres – le collectif Ñio Lank. «Le président (Mack Sall) a un problème de priorités, au moment où le pays manque de tout, eau, électricité, infrastructures sanitaires», dénonce le mouvement. Même critique de la part de l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye.

Pour lui, « le prix de l’avion de Macky Sall suffit pour remplacer tous les abris provisoires en salles de classe
De son côté, le gouvernement s’est contenté de préciser simplement que le contrat d’achat a été signé en juin 2019. «Le paiement a été effectué en échéances, et la dernière est prévue à la date de livraison

WalfNet
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Abdoulaye Mamessine Ba le 13/07/2021 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sur le nom de l’avion : le président témoigne encore son affection pour la vieille ville. Nous Saint-Louisiens , plus précisément de la « Langue de Barbarie », nous réaffirmons toute notre reconnaissance et notre gratitude au chef- de l’état. Nous souhaitons plein succès à l’oiseau en fer.

2.Posté par coolman le 15/07/2021 18:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CELA NE NOUS FAIT NI CHAUD NI FROID que cet avion s'appelle "langue de barbarie" ou langue de chat! Est-ce donc si difficile de rester digne? ça ne sert à rien de faire le courtisan et ce n'est pas ça qui rend populaire et bien aimé un président mais plutôt de travailler pour son peuple dans la transparence et l'honnêteté. Et puis on ne dit pas "oiseau en fer" mais oiseau de fer qui est l'expression consacrée, n'est-ce pas monsieur abdoualye mamessine saloum qui nous pompez l'air si souvent!

3.Posté par nicolas le 25/07/2021 07:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
N'étant pas Sénégalais, je n'ai ni sympathie ni antipathie à avoir pour votre Président de la République, je suis donc neutre dans cette affaire. Je me contente simplement de communiquer mon sentiment, subjectif comme tout sentiment. Il ne me semble pas anormal que le chef d'un état dispose d'un avion dédié, d'autant plus que celui-ci n'est pas un gros porteur. Cela est nécessaire au standing de la nation et à la sécurité de l'autorité suprême. Il convient seulement de veiller que cet engin couteux ne serve pas à des déplacement à titre personnel pour le Président, sa famille, ses amis. Ce qui me semble facile à vérifier car un avion même moyen ne décolle pas dans la discrétion.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.