Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Oumar GUEYE sur le meurtre du pêcheur Guet-Ndarien : " nous condamnons fermement cette manière de tirer sur des personnes vivantes "

Lundi 29 Janvier 2018

Suite à la réaction musclée des gardes côtes mauritaniennes qui ont tiré sur des pêcheurs Guet Ndariens tuant l'un d'entre eux, Oumar Guèye, ministre de la Pêche et de l'Economie maritime, a condamné fermement cet acte et déclare que le Gouvernement prendra toutes les mesures idoines pour que de pareille situation ne se reproduise plus.
 
"Nous condamnons avec la plus grande énergie cette intervention des gardes côte mauritaniennes qui ont occasionné la mort de notre compatriote. Comme vous le savez, il est vrai qu'il n'existe pas de protocole d'accord de pêche entre la Mauritanie et le Sénégal. Mais cela ne doit pas justifier l'utilisation de balle réelle sur des pirogues jusqu'à que cela entraine mort d'homme", a-t-il noté sur les ondes de la Rfm.
 
Face à cette situation, Oumar Guèye soutient que le Gouvernement ne va pas rester les bras croisés. "Quand nous avons été saisis de cette question, la première mesure qui a été prise, c'est de dire que puisqu'il y a eu mort d'homme par balle et que cela s'est passé dans les eaux territoriales mauritaniennes, le corps doit être déposé à Nouakchott. Et qu'une autopsie objective soit effectuée pour déterminer les causes réelles de cette mort. Voilà les mesures que le Gouvernement a eu à prendre. Je le dirai aux populations de Guet Ndar tout à l'heure parce que je suis en train de me rendre au niveau de Saint-Louis", martèle le ministre de la pêche
 
"Nous serons fermes sur cette affaire. Vous savez, nous avons été trop fermes même si on ne le dit pas de manière audible. Lorsque le premier incident s'est passé, j'ai été envoyé par le Président de la République, Macky Sall, en Mauritanie. J'ai rencontré mon homologue et de cette rencontre, la partie mauritanienne a présenté ses regrets et ses excuses. Maintenant que cette situation est en train encore de se répéter, des mesures sont en train d'être prises dans le sens de stopper cette spirale de violence. Alors, je ne pourrais pas en parler davantage. La question est en train d'être gérée au plus haut niveau avec notamment notre ambassadeur qui en Mauritanie, le Gouverneur de Saint-Louis et les plus hautes autorités. En tout état de cause, nous condamnons  fermement cette manière de tirer sur des personnes vivantes, cette manière de tirer sur des pêcheurs. D'autres mesures pourraient être prises dans le sens de faire en sorte que nos pêcheurs ne puissent pas pêcher dans les eaux territoriales", ajoute le ministre.
 
Il a présenté ses condoléances à la famille de Fallou Diakhaté, un jeune de 19 ans, qui a succombé sous les balles des garde-côtes mauritaniennes. Une situation qui a poussé les populations Saint-louisiennes à descendre dans la rue ce lundi pour crier leur mécontentement.

SENEWEB

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.