Connectez-vous
Saint-Louis du Sénégal
NDARINFO.COM NDARINFO.COM
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Pénurie d’eau, cherté de l’électricité, blocage du canal d’irrigation : le Gandiolais va marcher le samedi 03 septembre 2022

Jeudi 25 Août 2022

« Les populations de Gandiol vivent dans un calvaire indescriptible, notamment à cause de la pénurie d’eau pour les ménages et les difficultés d’accès à l’électricité », déplore le mouvement And Defar Sunu Gox qui, affilé à d’autres forces vives de la Commune de Gandiol annonce une marche pacifique le 03 septembre 2022. Une procession à laquelle les nouveaux députés Guy Marius SAGNA et Ababacar Abba MBAYE prendront part.


Pénurie d’eau, cherté de l’électricité, blocage du canal d’irrigation : le Gandiolais va marcher le samedi 03 septembre 2022
« Dans certains villages, une société étrangère (COMASEL) rachète l’électricité de la Senelec pour le revendre à un prix beaucoup plus cher aux populations, composées essentiellement d’agriculteurs et de ménages à faibles revenus. Aussi, dans plusieurs villages de la commune, trouver de l’eau est une corvée au quotidien pour les ménages. L’eau ne coule plus dans les robinets depuis plusieurs années, malgré les multiples promesses de réparation des conduites et d’amélioration de la distribution », note le document.

« Paradoxalement, la mère de la première dame ( Marième Faye SALL) qui a récemment déménagé au village de keur Boulel a eu le privilège de se faire raccorder sa résidence au réseau de Senelec (qui vend l’électricité moins chère) et au réseau d’adduction d'eau potable venant directement de Saint-Louis (qui ne connaît pas de pénurie) au moment le reste des populations de Gandiole est connecté au réseau de Ndiock Sall (qui ne donne plus satisfaction aux ménages) », fustige le mouvement.

Il renseigne que le village a été « connecté juste pour donner accès à l’électricité à une seule résidence, alors que le chef coutumier, un vieux de 102 ans qui habite à 50 mètres, ainsi que le reste des populations qui attendait depuis plus de 20 ans, sont toujours dans le noir ». 

« Et comme si cela ne suffisait pas, le canal du Gandiolais qui était l’espoir, la principale solution de sortie de crise pour le maraîchage dans la zone, a été bloqué hauteur de Rao, sur instruction du président de la République afin de protéger une société étrangère qui s’active dans l’Agrobusiness en amont, afin que cette dernière soit satisfait au détriment des autres producteurs locaux », regrette le mouvement Defar Sunu Gox.