Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

SEN PETIT GALE : un plus que trop juteux business sur le dos des enfants

Samedi 27 Décembre 2014

Un plus que trop juteux business, c’est ce qu’est en réalité la fameuse émission ‘’SEN PETIT GALE’’ diffusée par la TFM et organisée par Ngoné NDOUR, la frangine du roi du mbalakh Youssou NDOUR et non moins big boss de ladite télé. Le qualificatif n’est vraiment pas de trop.


Pour assister à la finale, l’enfant doit casquer 10 000 francs. Et comme l’enfant ne vient pas seul, l’accompagnant va lui aussi débourser 10 000 balles. Et c’est là où le business est vraiment vicieux. En effet, toute personne qui vient paie 10 000 francs, papa, maman, les trois enfants, c’est 50 000 francs, quelque soit leur âge. Résultat, les promoteurs dudit spectacle se retrouvent facilement avec des centaines de millions de francs cfa sénégalais, avec le millier de personnes venues assister à la finale.

Un plus que gros pactole obtenu par l’exploitation du quête de bonheur des pauvres enfants qui peut couvrir très très largement les 1,8 millions offerts par Ngoné NDOUR aux trois finalistes, les cadeaux offerts par ci, les différentes dépenses afférentes à l’organisation. Et ce pactole amassé à la finale devient plus intéressant si on y ajoute les centaines et centaines de 10 000 francs amassés à l’occasion de la dizaine d’émissions qui se sont déroulaient avant la finale.

En retour, les pauvres mômes ne reçoivent que des sacoches qui ne couteraient même pas 500  francs l’unité dans les boutiques des Chinois sur l’allée des Centenaires.

Bamba Toure
Setal.net