Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis - L’usage des pesticides par les agrobusiness : Une menace pour les nappes d’eau (vidéo)

Jeudi 22 Mars 2018

Les membres du cadre de concertation sur la gouvernance de l’eau et de l’assainissement à Saint-Louis se sont réunis, jeudi, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de l’Eau. Cette synergie, une première au Sénégal, regroupe les acteurs régionaux qui évoluent dans les domaines de l’eau et de l’assainissement.


Grâce au portage dynamique de l’Agence Régionale de Développement (ARD)  de Saint-Louis et de ses partenaires locaux, d’importantes discussions autour du thème « solutions fondées sur la nature pour la gestion de l'eau » ont été engagées. Ce conclave a été par ailleurs l’occasion de présenter les différentes interventions menées par l’État et ses partenaires en relation avec le thème.
 
Sahite FALL, le gouverneur adjoint chargé du développement a souligné la pertinence de cette thématique, en estimant qu’elle invite les parties prenantes à réfléchir sur la gestion et la restauration de l’écosystème ainsi qu’à la préservation de notre potentiel hydrique.
 
«  À Saint-Louis, nous sommes en phase avec cette dynamique. Nous sommes conscients des enjeux parce que nous sommes fortement menacés par les changements climatiques », a confié l’administrateur civil.
 
Il a par ailleurs signalé que « l’utilisation de beaucoup de pesticides et d’instants chargés chimiquement provoque des menaces sur nos nappes d’eau », en renseignant que « la réflexion actuellement est menée au plus haut niveau ». « C’est une question qui préoccupe l’État », a dit M. FALL.
 
En marge des échanges, le représentant de la Commune de  maire de GAYA a fait part de vives suspicions sur la qualité de l’eau consommée dans sa localité. Il a expliqué que cette situation serait due à une potentielle infection de la ressource par des pesticides utilisés par les agroindustriels.
 
Le gouverneur renseigne que l’Office des forages ruraux (OFOR) sera saisi sur cette problématique. « Elle fera les études et prélèvements qu’il faut pour rassurer les populations. L’office prendra toutes les mesures nécessaires pour qu’il n’y ait pas d’effets sur les populations », a-t-il assuré.

>>> Suivez la réaction du Gouverneur Sahite FALL

NDARINFO.COM

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.