NDARINFO.COM

Sénégal - Mauritanie : la date de signature des accords de Pêche repoussée

Vendredi 6 Avril 2018 - 06:43

Le ministre sénégalais de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Gueye, a annoncé jeudi à Dakar que les accords de pêche sénégalo-mauritaniens, dont la signature avait été fixée à fin mars dernier, seront finalement paraphés dans la « première quinzaine » du mois d’avril. 
 
« Le travail est terminé. Mon homologue (mauritanien) m’avait donc proposé de venir à Dakar pour qu’on finalise les accords pour les signer. Mais pour des problèmes d’agenda, il m’avait demandé pour qu’on recule cela pour la première quinzaine du mois d’avril », a dit le ministre Oumar Gueye à la Radio futurs médias (privée). 
 
Poursuivant, il a souligné que le travail a été fait en ce qui concerne la partie sénégalaise. « Parce que j’ai envoyé une délégation technique composée du directeur de la pêche maritime, du directeur de l’industrie des transformations de la pêche et de celui de la protection et de la surveillance de la pêche, accompagnés d’une délégation représentant toutes les couches de Saint-Louis (Nord) au niveau des pêcheurs », a insisté M. Gueye. 
 
Lors d’une visite le 9 février dernier à Nouakchott, le président sénégalais, Macky Sall, et son homologue mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, avaient donné des instructions pour la signature d’accords sur la pêche, un dossier qui envenime les relations entre les deux pays depuis quelques années. 
 
Les nouvelles de pêcheurs tués et d’arraisonnements d’embarcations, en majorité originaires de la région côtière et septentrionale du Sénégal, Saint-Louis, émaillent régulièrement l’actualité. La dernière en date est la mort du jeune pêcheur sénégalais Serigne, Fallou Sall, 19 ans, tué le 27 janvier dernier par des garde-côtes mauritaniens. 
 
Toutefois, rappelle le ministre Oumar Gueye, les négociations qui ont été entamées pour la signature du protocole d’accords « l’ont été dans un cadre très fraternel ». Et son homologue mauritanien reviendra à Dakar pour la régularisation « conformément aux instructions de nos deux chefs d’Etat ». 

APANEWS


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.