Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

URGENT - Arrivée du Président Macky SALL à Nouakchott pour une visite de deux jours

Jeudi 8 Février 2018

Le président de la République, Macky Sall, est arrivé à Nouakchott, jeudi peu avant 18 heures, pour une visite de travail de deux jours en Mauritanie, à l’invitation de son homologue Mohamed Ould Abdel Aziz, a constaté l’envoyé spécial de l’APS.


A son arrivée à l’aéroport international Oum-tounsi, le président Sall a reçu les honneurs d’un détachement de l’armée mauritanienne, avant d’avoir un entretien tête à tête avec son homologue mauritanien qui était à son accueil.

Les grandes artères de la capitale mauritanienne sont ornées des drapeaux des deux pays. Sur la route de l’aéroport, les ressortissants sénégalais se sont mobilisés pour réserver un accueil chaleureux au président Sall.

Le chef de l’Etat sénégalais a rallié Nouakchott en provenance de Niamey, la capitale nigérienne, où il avait pris part au 18e sommet du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS).

Macky Sall va séjourner jusqu’à vendredi dans la capitale mauritanienne, où il a été précédé par une importante délégation ministérielle, jeudi en début de matinée.

Cette délégation comprend les ministres Sidiki Kaba (Affaires étrangères), Mansour Elimane Kane (Pétrole et Energies), Oumar Guèye (Pêche), Aminata Mbengue Ndiaye (Elevage).

Il y a aussi Ousmane Ndiaye, en charge du Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz (Cos-Petrogaz), Mamadou Faye (Petrosen), sans compter le gouverneur de Saint-Louis, Alioune Aïdara Niang et plusieurs techniciens.

Les ministres sénégalais ont eu des rencontres séparées durant la journée avec leurs homologues mauritaniens.

Vendredi, le président Macky Sall aura un tête-à-tête avec son homologue Mohamed Ould Abdel Aziz, une rencontre qui sera élargie aux membres des délégations avant une signature d’accords.

Un communiqué final devrait sanctionner cette visite qui s’inscrit dans le cadre de "la volonté des deux chefs d’Etat de raffermir les relations anciennes et profondes entre les deux pays, fondées sur les liens historiques et culturels féconds et sur le brassage des deux peuples", selon la partie sénégalaise. 

La visite du Président Sall intervient après une manifestation organisée le 29 janvier par des populations de Saint-Louis, pour protester contre la mort d’un jeune pêcheur tué par balle par des garde-côtes mauritaniens, alors qu’il pêchait dans les eaux mauritaniennes. 

Samedi, lors d’un déplacement avec le président Macron à Saint-Louis (nord), le chef de l’Etat avait révélé qu’il avait été invité à se rendre en Mauritanie par son homologue, ajoutant que ce séjour sera utilisé pour discuter avec Mohamed Ould Abdel Aziz de la "question liée aux conditions d’exploitation des ressources halieutiques et aux conditions d’octroi des licences de pêche".

"Nous avons, au-delà de la pêche, beaucoup d’intérêts convergents, car une importante découverte de gaz naturel nous réunit. Et en Mauritanie, nous parlerons de tout cela", avait déclaré le chef de l’État. 

Ces dernières années, d’importantes découvertes de gaz ont été faites à la frontière entre les deux pays, dont celle concernant le champ gazier "Grand Tortue/Ahmeyim", mis à jour en janvier 2016 et considéré comme "le plus important gisement" en Afrique de l’Ouest, avec des réserves estimées à 450 milliards de m3. Il est à cheval sur la frontière sénégalo-mauritanienne.

APS