Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Un chercheur invite les Saint-Louisiens à revoir leur rapport avec le Fleuve (vidéo)

Mardi 18 Février 2020

Le coordonnateur de la Maison du Fleuve Sénégal déploré, mardi, la détérioration des liens culturels et sociaux que les populations riveraines de fleuve entretiennent avec ce cours d’eau. « On y versait du lait et cola pour sceller des alliances mystiques. Aujourd’hui, on y déverse des ordures », a expliqué le professeur Ibrahima BAO au lancement, à Saint-Louis, d’un colloque international sur le thème "Diversité culturelle et naturelle des paysages fluviaux ».

Ce conclave de trois jours associe différents experts en sciences naturelles, humaines et sociales autour de thématiques de la biodiversité et de l’aménagement, des conflits d’usage, des valeurs culturelles des fleuves, des cultures du fleuve et du développement local. L’enseignant-chercheur à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis a appelé à réhabiliter « le rapport ontologique » et « la complicité » entre les Saint-Louisiens et leur fleuve.






 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Abdoulaye Mamesine BA le 19/02/2020 00:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les berges fluviales et maritimes, qui devraient faire la fierté de Saint-Louis, font honte à plus d’un Saint-Louisien. Gravement polluées par des ordures et des eaux usées de toutes sortes si bien que les poissons mêmes sont obligés de changer de « domicile », ce qui explique leur raréfaction de jour en jour.

2.Posté par Sindoné le 19/02/2020 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai toujours dit que si tous les riverains du fleuve Sénégal le traitaient comme le traitent les ndar-ndar, jamais il n'aurait atteint Saint-Louis. C'est une vraie honte; c'est pitoyable comme nous saint-louisiens sommes devenus sales et mal civilisés. Je me demande s'il y a au monde des gens qui s'accommodent aussi bien de la saleté, des mauvaises odeurs, des enfants mal traités par tout le monde (y compris ceux qui les utilisent comme éboueurs et pour d'autres tâches domestiques) et j'en passe! Et pire encore, ce sont ceux qui devaient être les anges gardiens de ces eaux, en l’occurrence les pêcheurs, qui sont les plus grands pollueurs. Il suffit d'aller à Guet Ndar pour s'en convaincre. SAINT-LOUIS FAIT HONTE A TOUS LES SAINT-LOUISIENS!!!!

3.Posté par aurore Martin le 20/02/2020 07:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/12/22/l-abandon-des-dechets-est-un-heritage-de-la-modernite-industrielle_6023765_3244.html

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.