Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Bilan des 2 jours de couvre-feu à Saint-Louis : 19 personnes interpellées puis relaxées

Vendredi 27 Mars 2020

Bilan des 2 jours de couvre-feu à Saint-Louis : 19 personnes interpellées puis relaxées
Le couvre-feu a été appliqué dans la capitale du Nord où un important dispositif sécuritaire a été déployé par les éléments de la Police. Ces derniers ont interpellé en total 19 personnes, au premier jour et au second jour. Une opération qui s’inscrit dans le cadre de l’état d’urgence annoncé par le Président de la République, Macky Sall. Après avoir été placés en garde à vue au Commissariat central de police, tous les 19 individus ont été par la suite relaxés.
 
La police de Saint-Louis n’a pas du tout fait cadeau aux couche-tard lors des deux premières nuits du couvre-feu. Ces derniers ont vu les éléments de police leur barrer la route cette fois-ci. Elles sont au total 19 personnes à avoir été interpellées par la police pour n’avoir pas respecté les mesures prises concernant l’état d’urgence annoncé par le Chef de l’État Macky Sall.
 
L’opération coup de poing a démarré le lundi 23 mars à minuit, premier jour de ce couvre-feu, avec 8 personnes interpellées. Un nombre qui s’est augmenté au second jour, la soirée du mardi 24 mars à partir de 20 heures, avec 11 personnes qui ont été interpellées par les éléments de la police qui les ont toutes placées en garde  vue au niveau du Commissariat Central de Police de Sor.
 
Ainsi, tous les 19 individus ont été par la suite relaxés après avoir passé la nuit au niveau de ce Commissariat de Police. Cependant, aucun d’entre eux n’a eu à payer d’amende forfaitaire. S’agissant toutefois des mesures prises par les autorités concernant l’état d’urgence annoncé par le Président Macky Sall, la plupart d’entre elles furent respectées.
 
C’est le cas d’ailleurs pour les conducteurs de minibus Tata qui, après avoir vu 6 de leurs véhicules mis en fourrière au premier jour d’application des mesures relatives à l’état d’urgence, ont finalement accepté de les respecter. Il s’agit en effet de la mesure d’interdiction du surnombre des véhicules notamment ceux du transport en commun. Il s’y ajoute également la mesure fermeture des bars, restaurants et marchés à partir de certaines heures.

Yves TENDENG
SUDONLINE

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.