Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Cédés à la Comune de Saint-Louis par le COSEC, pourquoi les 2 bateaux-taxis ne circulent toujours pas ...

Dimanche 15 Décembre 2019

Un projet à 2,8 milliards de francs Cfa, 4 bateaux réceptionnés en grande pompe en 2008. Depuis, plus rien… Plus de 11 ans après, le projet des bateaux taxis pour la liaison maritime Dakar-Rufisque-Saly est à l’eau. Un programme phare du régime du Président Abdoulaye Wade où il était question de décongestionner Dakar. Jusqu’ici, les responsabilités de cet échec n’ont jamais été situées. Nous retraçons les péripéties de ce fiasco.


Cédés à la Comune de Saint-Louis par le COSEC,  pourquoi les 2 bateaux-taxis ne circulent toujours pas ...
«Les éléphants blancs sont devenus bleus.» En octobre 2008, le ministre de la Pêche et de l’économie maritime était euphorique au moment de réceptionner les 5 bateaux taxis pour assurer la liaison maritime Dakar-Rufisque. 11 ans plus tard, ce projet qui devait décongestionner Dakar par la mer est rangé aux oubliettes. Les bateaux n’ont jamais été utilisés. Malgré les 2,8 milliards de francs Cfa dépensés. Aujourd’hui, le sujet est devenu épineux à la fois pour l’ancien régime et l’actuel. On l’évite au maximum. Le Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec) qui avait en charge le projet se réjouit presque de s’être débarrassé des 5 embarcations qu’il a financées sur fonds propres. «Le vieux dossier hérité de l’ancien régime avec les fameux bateaux acquis n’était pas adapté au transport de mer. Ces bateaux ont été finalement cédés aux communes de Saint-Louis et de Foundiougne qui en ont pris possession», renseigne Mamadou Ndione, directeur général du Cosec.


Au vu des déclarations, on croirait que les bateaux sont en circulation. Que nenni ! Ils se sont érodés au fil des années sous les assauts de la brise marine du Port autonome de Dakar. Aujourd’hui, deux sont cédés à Saint-Louis et 2 autres à Foundiougne. Contacté, le maire de Saint-Louis, par ailleurs ministre du Développement communautaire et de l’équité territoriale, demande qu’un questionnaire lui soit soumis. Ce que nous avons fait volontiers. Mais au dernier moment, Mansour Faye nous renvoie au secrétaire général de la mairie de Saint-Louis. Ce dernier, parlant du caractère «sensible» du dossier, demande d’avoir l’autorisation du maire au préalable. Selon lui, ses appels et sms envoyés au maire n’ont jamais connu de réponse.

En réalité, les bateaux ont été acquis, mais n’ont pas jamais navigué sur le fleuve. «Lorsqu’en tant que député j’ai pu observer les résultats après l’achat des bateaux taxis par le Sénégal et qui se sont avérés inutilisables par l’axe Dakar-Rufisque, je me suis rendu compte qu’ils étaient faits pour le plan d’eau de Saint-Louis. J’ai pris la responsabilité d’écrire au Président de l’époque Me Abdoulaye Wade.

Dans son élégance légendaire, il m’avait répondu favorablement en m’octroyant deux bateaux taxis alors que nous étions de l’opposition. Entre-temps, il y a eu une alternance et je suis entré dans le gouvernement et, Dieu m’est témoin, je n’ai pas eu toutes les difficultés pour que les bateaux soient donnés à Saint-Louis au nom du principe de la continuité de l’Etat», déclare l’opposant Cheikh Bamba Dièye, maire de Saint-Louis de 2009 à 2014. Finalement, les deux bateaux ont bien quitté Dakar pour Saint-Louis, mais n’ont jamais circulé dans les eaux du fleuve.

Source : Journal Enquète
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Tintin le 15/12/2019 13:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils ont du se perdre dans le triangle des Bermudes .....

2.Posté par Dougou Tigui le 15/12/2019 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui ! les bateaux sont certainement entrain de voguer entre les nombreuses îles des Bermudes en compagnie de Hergé avec son chien Snowy .

3.Posté par GUELOWAR le 15/12/2019 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Du calme les gars, les bateaux sont à saint louis au niveau du port polonais depuis longtemps. Vous les voyez jalonner les dernières régates. Il se pose un problème technique notamment la navigabilité coté SOR.Un promoteur saint louisien a fait une offre à la commune pour lez exploiter autrement. Hergé et Snowy pourront certainement les visiter.

4.Posté par Jean-Marie DUPART le 16/12/2019 05:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les bateaux sont à saint Louis et ont navigué pour amener des chercheurs et étudiants pour des recherches sciantifiques. Le problème principal aujourd'hui est de leur trouver une réelle utilité . Naviguer oui mais pour aller ou et pour quelle raison ? Pour le tourisme ? Trop gros pour porter quelques vacanciers ( ils doivent contenir environ une centaine de places) Bateaux taxis pour les populations ? Oui mais taxi vers ou ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.