Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Contribution sur la Statue de Faidherbe. Par Moustaph NDIAYE

Lundi 13 Juillet 2020

Dans le contexte actuel des manifestations contre les inégalités raciales observées en particulier aux États-Unis et à travers le monde, des symboles et statues hérités du passé colonial sont pris pour cible. L’Afrique n’est également pas épargnée par ce vent de révolte qui, quoi qu’on puisse dire, demeure historiquement le continent-mère de l’esclavagisme. Cette révolte n’est que l’expression d’une prise de conscience planétaire des peuples, aspirant à plus de démocratie, d’équité, de paix et de justice sociale.


Contribution sur la Statue de Faidherbe. Par Moustaph NDIAYE
De nos jours, la condamnation de l’esclavagisme et de la traite des noirs a été quasiment unanime tant en occident qu’à travers les instances  internationales, allant même jusqu’à les qualifier de crime contre l’humanité. Malgré toutes les critiques, ce passé reste gravé encore dans les consciences collectives africaines.  Je me dois de rappeler que depuis l’année 2000, le site de  l’île de Saint-Louis a été classé patrimoine mondial de l’humanité en 2000 à cause, entre autres, de l’homogénéité architecturale de son cadre urbain avec des  attributs physiques que sont les monuments historiques, les places, les quais, qui racontent chacun l’histoire de la ville.   Sous ce rapport et en ma qualité de gestionnaire du site,  ma conviction  est fondée sur la sauvegarde  des sites mémoriels qui, au-delà du caractère tragique et injuste de leur histoire, nous permettront   de préserver notre mémoire historique pour les générations présentes et à venir.


La sauvegarde et la gestion du site  ne sauraient se faire sans l’implication participative des communautés.  Maintenant, si dans le cadre d’une volonté politique de reconstruction de l’histoire nationale visant à rebaptiser des places, des rues, des écoles,  déboulonner ou déplacer certains symboles comme la statue  Faidherbe, l’avis des communautés ( Mairie, Comité de sauvegarde du site classé, associations, leaders d’opinion, etc.) doit être  déterminant dans la prise de décision de l’état et dans  le respect des attributs fondamentaux et des valeurs qui avaient présidé à son  l’inscription  sur la prestigieuse liste du patrimoine mondial.

La particularité de l’histoire de Saint-Louis qui se trouve être d’une richesse inestimable doit nous inciter à plus de prudence.


Il importe donc, dès à présent, de réfléchir aux moyens les plus sages, les plus judicieux, sans passion aucune pour  préserver ce capital historique de la vieille ville.L’été dernier, j’ai eu l’occasion de mesurer l’ampleur de la  fête mouride, les deux Rakkas, qui a rassemblé à Saint Louis pas moins de 500 000 personnes. J’ai vu la queue interminable de visiteurs devant la geôle de Cheikh Bamba dans la Gouvernance, devenue symbole de résistance aux colons ; de là il n’est pas difficile de conclure qu’un changement de symboles est en train de s’opérer, et se douter que pendant l’inauguration de la nouvelle place, celle-ci pourrait être rebaptisée Cheikh Ahmadou Bamba …  la statue de Faidherbe y sera alors un peu incongrue …

La Place Faidherbe avec sa statue est certes un des témoins de cette histoire coloniale mais il est incongru qu’on y célèbre chaque 5 septembre les 2 rakkas de Cheikh Ahmadou Bamba, un symbole de résistance face aux colons.  Certaines suggestions pourraient être considérées comme autant de pistes de réflexion. Il s’agit entre autres de penser à la création d’un centre d’interprétation  où l’histoire de la ville et de sa région  seraient valorisées et présentées au public et visiteurs étrangers et à l’histoire de Saint-Louis doit trouver  sa juste place dans les programmes de l’Education nationale à l’école primaire, au collège et au lycée.

Moustaph Ndiaye dit OCHE
Gestionnaire du Site de l’île
Historique de Saint-Louis

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par "Domou Ndar" le 13/07/2020 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très circonscrit, comme raisonnement et surtout en centre d'Intérêts manifesté et Priorisé .... Le Patrimoine de Ndar (De Ameth Gora DIOP) ne vaut-il pas mieux que celui de St-Louis ... Et encore, quelle Instruction et quel Héritage préférez-vous et surtout doit-on à NOS ENFANTS !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.