Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Dakar, capitale des déchets plastiques

Lundi 15 Juillet 2019

Selon Abdou Karim Sall, “chaque année, plus de 8,8 millions de tonnes de déchets plastiques sont produits dans le monde”. Pire encore une estimation indique que 1800 milliard de déchets plastiques polluent les océans et ce nombre ne cesse d’augmenter. Il a également fait état d’une “augmentation relative de près de 15% de déchets plastiques en 15 ans due à notre nouveau mode de consommation’’.

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable présidait la cérémonie officielle de lancement de la campagne de sensibilisation et d’information “Tous ensemble pour combattre le péril plastique”.

“Cette campagne doit être une bonne opportunité pour chacune et chacun d’entre nous de rappeler notre devoir éco-citoyen”, a dit le Ministre avant d’ajouter que “nous devons compter sur nous-mêmes en tant que citoyen en commençant par modifier notre comportement, en réduisant notre utilisation des plastiques non recyclables en refusant les sachets ou gobelets en plastiques jetables, les pailles entre autres, sources de pollution extrême”.


Selon Abdou Karim Sall, “chaque année, plus de 8,8 millions de tonnes de déchets plastiques sont produits dans le monde”. Pire encore une estimation indique que 1800 milliard de déchets plastiques polluent les océans et ce nombre ne cesse d’augmenter. Il a également fait état d’une “augmentation relative de près de 15% de déchets plastiques en 15 ans due à notre nouveau mode de consommation’’.

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable présidait la cérémonie officielle de lancement de la campagne de sensibilisation et d’information “Tous ensemble pour combattre le péril plastique”.

“Cette campagne doit être une bonne opportunité pour chacune et chacun d’entre nous de rappeler notre devoir éco-citoyen”, a dit le Ministre avant d’ajouter que “nous devons compter sur nous-mêmes en tant que citoyen en commençant par modifier notre comportement, en réduisant notre utilisation des plastiques non recyclables en refusant les sachets ou gobelets en plastiques jetables, les pailles entre autres, sources de pollution extrême”.

Environnement-afrique.com

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.