Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Faut pas forcer ! Par Louis CAMARA

Mercredi 4 Octobre 2023

Cette fois-ci le coup fourré réussi. Du moins en apparence car ceux qui s’y étaient opposés la première fois sont toujours là, vent debout. Parmi ces derniers, il convient de citer le petit nombre e conseillers municipaux qui ont préféré rester fidèles à leurs principes. Comme l’indique le titre d’un roman de feu l’écrivain Ahmadou Kourouma « Quand on refuse, on dit non ! ». Ceci étant dit le constat que l’on peut faire c’est que l’entreprise de déshistoricisation et de déculturation de Saint-Louis est toujours à l’œuvre.


Faut pas forcer ! Par Louis CAMARA
La main noire qui est derrière tout cela poursuit son projet destructeurs au grand dam des citoyens Saint-Louisiens qui voient petit à petit leur ville se transformer en un champ de ruines.   Après le sabordage du stade Me Babacar Seye, la démolition de la place Faidherbe, la transformation de l’île en circuit automobile où les taxis et les autobus se livrent nuit et jour à de dangereux rallyes, l’on continue à s’attaquer aux symboles les plus visibles du patrimoine et aussi les plus chers au cœur des Saint-Louisiens.

Aucune forme de tourisme ne pourra se développer dans de telles conditions et si l’on continue dans ce sens Saint-Louis  risque fort d’être exclue de la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Une poignée de conseillers municipaux a donc décidé, de la plus cavalière des manières, sans aucun souci d’éthique et de légitimité, d’entériner une décision rejetée trois ans auparavant par l’écrasante majorité de leurs concitoyens.

On croyait l’affaire classée, mais voilà qu’au moment où l’on s’y attendait le moins, l’une des têtes de l’hydre a ressurgi sans crier gare ! Il faut le dire sans ambages, ce qui s’est passé à la mairie de Saint-Louis ce samedi 30 septembre 2023 est honteux, irrespectueux, violent et n’honore pas ceux qui en sont les auteurs. Inutile d’épiloguer sur les arguments avancés pour justifier cet acte anti-citoyen : les motivations apparaissent clairement dans les propos et propositions opportunistes de ses promoteurs. Peut-être faudrait-il rappeler à certains que, jusqu’à preuve du contraire, nous sommes en démocratie et que toute décision prise au nom du peuple doit refléter l’opinion et les aspirations de ce même peuple car la voix du peuple c’est la voix de Dieu.               
Faire le contraire est tout simplement illégitime, à la limite immoral.                 
Nous ne sommes pas dans une monarchie et si, pour faire plaisir au Président de la république ou pour obtenir ses faveurs, on n’hésite pas à changer le nom de la plus grande artère de la ville pour le lui attribuer alors on déroge au principe démocratique d’équité et l’on tombe dans le népotisme. Or le népotisme est une pratique politique dégradante, le symptôme d’une décadence de la démocratie. Que Monsieur le Maire de Saint-louis et par ailleurs beau-frère  Du Président de la république  souhaite assurer à ce dernier une place de choix dans la postérité, cela est fort louable mais encore faudrait t-il le faire dans les règles de l’art, c'est-à-dire selon les principes qui régissent notre démocratie. On n’entre pas dans l’Histoire au forceps et si l’on essaie de le faire l’on est impitoyablement rejetée par elle.

Pour illustrer mon propos je voudrais donner l’exemple de l’actuelle république démocratique du Congo que Mobutu, croyant pouvoir ainsi immortaliser son règne despotique, avait rebaptisé Zaïre. Qui s’en souvient aujourd’hui ? Alors je conseille au « groupe des soixante cinq » qui a décidé de faire une fois de plus avaler des couleuvres au bon peuple Saint-louisien de ne pas trop afficher sa satisfaction après sa victoire à la Pyrrhus dont les fruits pourraient un jour être amers. Je laisse à leur méditation cet adage latin de Saint Augustin  « Errare humanum est sed perseverare diabolicum » dont la popularité ne nécessite pas de traduction.           

Et que l’one ne vienne surtout pas nous accuser de pédantisme ! Quoiqu’il en soit, nous devons tous être conscients qu’une décision qui n’emporte pas l’adhésion populaire, qui provoque la zizanie et qui déclenche les passions n’est certainement pas une bonne décision. Pour en revenir à la fameuse avenue qui est aussi la plus grande artère de Saint-Louis, certains ont rappelé, à juste raison, que Saint-Louis regorge de figures emblématiques qui auraient pu valablement être proposées par le conseil municipal. Personnellement je pense que pour écarter tout soupçon de « Ndarocentrisme » qui pourrait s’apparenter  à du chauvinisme ou du provincialisme, il serait mieux « d’aller voir ailleurs. »

D’autre  part, celui dont le « groupe des soixante cinq » a décidé d’effacer le nom des tablettes de l’histoire de la vieille ville au profit de leur mentor n’est pas n’importe qui. Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, le Général de Gaulle est un géant de l’Histoire et l’on ne peut logiquement lui substituer qu’un géant d’une stature égale à la sienne de par le rôle qu’il aurait joué dans la marche et l’équilibre du monde. Pour ma part, le premier nom qui me vient à l’esprit est celui de Nelson Mandela, le pourfendeur de l’apartheid et l’une des plus grandes figures de l’histoire contemporaine. Je suis certain qu’un tel choix ferait consensus et que tout le monde, la population comme les conseillers municipaux, applaudirait une telle initiative. Quelle fierté pour les Saint-Louisiens de voir que la plus grande artère de leur ville porte le nom de Madiba ! Un autre avantage serait que cela ajouterait une dimension panafricaine qui fait quelque peu défaut à Saint-Louis trop souvent estampillée ville coloniale. Mais nous n’en sommes pas encore là et il reste du chemin à faire. Souhaitons que les uns et les autres soient de plus en plus conscients des responsabilités qui leur incombent.

Que l’amour de la paix, de la justice et pour tout dire de la démocratie dans son acception la plus noble soient le viatique de tous et de chacun.      

Respect à tous mes concitoyens.

Louis Camara                                                                                                                                                Écrivain                                                                                                                                                          Citoyen Saint-Louisien 


                                              
       


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Issakha le 04/10/2023 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Encore un subordonné des ex-colonisateurs qui s'émeut du risque que St Louis soit exclu de la liste du patrimoine de l'Unesco. Pour votre information, les baraques et maisons en tuile de Dakar, Paris et Bordeaux sont démolis depuis Matusalem et remplacées par des immeubles modernes.
Aussi, l'honneté intellectuel voudrait que vous préciser que le projet d'aménagement de la place Faidherbe et environs datent de Feu Ousmane Masseck et les études validées à cet époque.
L'honneté intellectuelle vaudrait aussi de reconnaitre que l'équipe municipale actuelle a redonné à Saint Louis son visage d'antan, les plaidoyers du Maire actuel ont sauvé St Louis d'etre engloutie par l'avancée de la mer. Cessons de nous aggriper à un passé et construisons l'avenir.

2.Posté par zarra le 05/10/2023 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Macky Sall ne doit se substituer à De Gaulle, ce monsieur qui a régné 12 ans dans la terreur des emprisonnements, des tortures dans les commissariats, d'une justice humiliée , dénaturée, déculottée, du non droit, des institutions torpillées. Ce monsieur ne peut se substituer au general De gaulle, mais la proposition de l'illustre écrivain de donner le nom de Nelson MANDELLA .peut être accepté compte tenu du travail gigantesque fait par cette personne pour libérer son peuple . D'autres noms pourraient être retenus comme par exemple : Mar DIOP, Cheikh Anta Diop, Alioune DIOP, André Guillabert, etc..

3.Posté par doomu ndar le 05/10/2023 18:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah ce Louis! Venir quémander les faveurs et l accompagnement du maire en sourdine et l attaquer pour faire du populisme.Ou étaient ces valeureux saint louisiens quand nous baptisions la place Abdoulaye Wade, l'école Abdou DIOUF..N y a t il pas de méritants dakarois pour donner leur nom à l'avenue Faidherbe que le maire Alioune Ndone vient de baptiser Macky Sall.Arretez de vous prendre pour ce que vous n'etes pas Monsieur Camara.Vous venez de rater une belle occasion de vous taire.Fumisterie intellectuelle quand tu nous tiens.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.