Connectez-vous
Saint-Louis du Sénégal
NDARINFO.COM NDARINFO.COM
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Hommages aux pionniers de l’aéropostale : l’hôtel de la Poste s’illustre (encore) … vidéo

Samedi 24 Septembre 2022

Après le baptême de la suite « Henri GUILLAUMET », la direction de l’Hôtel de la Poste poursuit sa volonté de rendre hommage aux précurseurs de l’aéropostale et les pilotes des lignes aériennes Latécoère. Une chambre dédiée à Léopold GOURP a été inaugurée vendredi en présence de représentants de l’association « Mémoires de l’aéropostale ». Anne-Marie BENETTE, nièce de GOURP, était de la partie. Une façon pour l’établissement hôtelier de « rendre la dignité à ces héros », rappelle Yannick PHILIP, promoteur de la boite.


Rappel historique ...

Le 1er août 1900 naissait Léopold Gourp au domaine des Salices, près de Rieux-Minervois (Aude). Il vit avec ses frères et sœurs Irène, Louis, Hildebert, Rose, Marthe et Margot. Les sept enfants Gourp vont à l'école à Rieux-Minervois. Léopold est l'aîné d'une grande famille de travailleurs. La famille Gourp est bien connue à Rieux Minervois, pas seulement pour leur bonne taille, mais aussi pour leur bon caractère, toujours de bonne humeur, toujours le mot pour rire et une attirance rare pour la mécanique.

À la fin de la Grande Guerre, il est mobilisé à l'âge de 18 ans. Lorsque celle-ci prend fin, il s'engage à Istres à l'École de l'Air ; il ne vit que pour la mécanique depuis son jeune âge. II obtiendra son brevet de pilote et part comme instructeur à Meknès au Maroc. Quelques actions d'éclat durant le conflit marocain lui vaudront des félicitations et ses premières distinctions.

En 1924, il est recruté par la Compagnie Aérienne Latécoère, fondateur de l'Aéropostale, dirigée par Didier Daurat. Il ouvrira avec Émile Lécrivain la ligne Toulouse-Alicante pour transporter le courrier. Dès mai 1925, avec André Dubourdieu, il sera affecté sur le tronçon de la ligne Casablanca-Dakar, l'un des plus dangereux à cause des Maures rebelles et hostiles. Il deviendra l'ami de tous[Quoi ?] et achètera même une voiture rouge avec Jean Mermoz. Il acquiert également une maison au Sénégal. Le désert mauritanien devenant de plus en plus dangereux, Didier Daurat demande aux avions de voler deux par deux. Le matin du 11 novembre 1926, Gourp décolle emmenant avec lui un interprète. Le deuxième avion est piloté par Erable avec à son bord le mécanicien Pintado. Léopold sera contraint à un atterrissage forcé. Il a décelé une panne de gicleur. Il fait signe à Erable et Pintado de continuer car il estime que la panne est facile à réparer (quelques grains de sable dans le gicleur).

Cependant, Erable et Pintado, soucieux de sa sécurité, font demi-tour pour l'aider et reviennent se poser à côté de l'avion de Gourp. En atterrissant, Erable casse une roue de son avion et vient toucher l'aile de l'avion de son camarade. Les deux avions sont immobilisés au sol. L'attention de deux rebelles a été attirée par les va-et-vient de l'avion. Ils retrouveront facilement le lieu de l'atterrissage. Ils sont armés, les aviateurs, non… Ils capturent immédiatement Erable, Pintado, Gourp et leur interprète et leur demandent de marcher devant. Ils ouvrent rapidement le feu sur le groupe. Erable et Pintado sont tués sur le coup, Gourp est grièvement blessé à la hanche droite. Il saigne abondamment. L'interprète fait comprendre aux rebelles que Gourp, encore en vie, peut être échangé contre une rançon. Pour cautériser la plaie, ils mettront du crottin de chameau. Gourp ne peut plus s'asseoir. Ils l'attachent sur le dos du chameau.

Il traversera ainsi le désert pendant 22 jours alors que la gangrène le ronge. Il s'affaiblit, parfois, s'évanouit ; la douleur est trop forte ! Alors que ses bourreaux le croient mort, il défont ses liens et le jettent à terre. La chute est lourde. Gourp gémit. Se rendant compte qu'il vit encore, il le remettent sur le chameau. Edmond Lassale retrouvera Gourp, laissé pour mort mais vivant, abandonné par ses ravisseurs près de Cap Juby. Les sauveteurs ne retrouveront qu'une mèche de cheveux d'Erable et de Pintado les bêtes sauvages ayant eu raison de leurs dépouilles abandonnées en plein désert, ainsi que les épaves des deux avions pillées et brûlées.

La vitalité de Gourp était telle que malgré la gangrène très avancée, il est hospitalisé à Casablanca le 2 décembre. Le 3, il écrit une lettre à ses parents dans laquelle il témoigne de son calvaire. Le 4, il est amputé de la jambe droite. Il décède le 5 décembre 1926. Mermoz aura le temps de retrouver « Louisou » son frère cadet, qui faisait son service militaire à Marrakech. Ils devaient l'assister dans ses derniers instants. Didier Daurat remettra la Légion d'Honneur à cet authentique héros mort au service des hommes. Son assassin Ould Adj Rab ne lui survécut que peu de temps, il voulut attaquer Port-Étienne et fut tué devant le fortin.

Le corps de Léopold fut ramené à Rieux-Minervois dans un cercueil en zinc, plombé, et inhumé à Rieux le 22 décembre 1926, jour de la foire, devant une foule innombrable, les enfants des écoles, entouré par des amis de la ligne : Didier Daurat consolait Margot, la dernière petite sœur âgée de 10 ans à cette époque.

Ils ont été nombreux, pilotes et mécaniciens à trouver la mort dans cette extraordinaire aventure. De nombreux écrivains retraceront cette période et un film Drame dans le désert raconte l'épisode vécu par Gourp, Erable et Pintado, dans lequel l'acteur Robert Etcheverry tient le rôle de Gourp.

Un lotissement à Rieux-Minervois porte son nom et sur la corniche à Dakar au Sénégal, il est le deuxième nom gravé sur le monument dédié aux disparus de l'Aéropostale, en seconde place après Des Paillères qui s'écrasa en atterrissant à Port Étienne.

Source : WIKIPEDIA